Constantine - Revue de Presse


Haraoubia et Hamimid à Constantine

Des mesures urgentes pour la rentrée Des mesures urgentes ont été décidées par MM. Rachid Haraoubia, ministre de l?Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et Mohamed Nadir Hamimid, ministre de l?Habitat et de l?Urbanisme, lors d?une visite d?inspection effectuée dans l?après-midi de samedi à Constantine pour faire face à une forte demande en infrastructures universitaires suite aux résultats « inattendus » du bac de la session de juin 2004. Les deux ministres, n?ayant pas manqué de noter un retard dans l?avancement des travaux de réalisation de 4000 places pédagogiques au niveau du pôle universitaire de la nouvelle ville et dont la réception est prévue pour la prochaine rentrée universitaire, ont relevé des carences notables touchant les structures et la conformité aux normes des matériaux utilisés. De son côté, le ministre de l?Habitat, qui n?a pas été tendre avec les entrepreneurs et les bureaux d?études engagés, a insisté sur le respect strict des délais de réalisation tout en préservant le côté architectural et esthétique du projet. Une cellule de la Direction de wilaya du logement et des équipements publics (DLEP) sera chargée de revoir et réorganiser les chantiers pour faire respecter les échéances fixées. Par ailleurs, et pour faire face à une situation pour le moins exceptionnelle, des moyens plus conséquents seront dégagés pour satisfaire les besoins exprimés en postes pédagogiques et en structures d?hébergement et de restauration. En matière d?hébergement, le wali de Constantine aura ainsi les mains libres pour récupérer les logements sociaux et tous les établissements inexploités pouvant servir à héberger les nouveaux étudiants, alors qu?une réorganisation du transport au profit des résidents dans la ville sera nécessaire pour alléger la tension sur les cités universitaires.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)