Oum-El-Bouaghi - Céréales

Oum El Bouaghi - Le spectre de la sécheresse plane sur la région

Oum El Bouaghi - Le spectre de la sécheresse plane sur la région




Depuis deux semaines exactement, pas une goutte de pluie n’est tombée sur la région d’Oum El Bouaghi, ce qui laisse planer le spectre de la sécheresse.

Les fellahs de la région redoutent que cette situation perdure et affecte lourdement les terres emblavées durant la campagne labours-semailles du mois d’octobre.

La wilaya d’Oum El Bouaghi dont la vocation principale est céréalière, dispose de 360.688 ha de surface agricole utile ( SAU), dont presque 200.0000 sont consacrés aux céréales. En effet, les objectifs pour cette année visent l’emblavement de 192.000 ha, répartis comme suit: 86.920 pour l’orge, 64.940 pour le blé dur, 37.370 pour le blé tendre et le reste destiné à l’avoine et le tritical.

Ceci étant, nombre de fellahs redoutent que le gel perdure et affecte les semis qui commencent à germer.

Ammar, un fellah de la région nord-est de la wilaya craint la sécheresse et relève qu’en cette période principalement, la terre a besoin d’eau de pluie.

«Nous agriculteurs de cette région attendons avec impatience des pluies salvatrices, seules à même de sauver la saison», affirme-t-il.

La wilaya d’Oum El Bouaghi dispose d’une pluviométrie comprise entre 350 et 500 mm/an, mais souffre de l’amplitude de l’hiver, surtout quand le gel perdure.


Baâziz Lazhar

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)