Oran - Revue de Presse

VISITE DU MINISTRE DE LA SANTE

Des agences régionales pour une meilleure gestion « Afin de consolider les travaux du ministère de la Santé et de l?observatoire national de la santé, qui consistent à améliorer ce secteur sensible en matière de gestion, de qualité et de quantité des services, quatre agences régionales seront bientôt créées par la tutelle à l?Ouest, l?Est, le Sud et le Centre du pays. Elles seront chargées de la gestion des ressources humaines et financières, sans parler de l?intégration des moyens à l?échelle régionale », a annoncé Mourad Redjimi, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, lors de sa visite, hier, à Oran. La création de ces agences entre dans le cadre de la décentralisation des activités actuellement prises en charge par le ministère et de la modernisation de la santé. Pour ce qui est de l?agence de la région Ouest, l?on apprend que la ville de son implantation n?a pas encore été déterminée. Elle chapeautera néanmoins 8 ou 9 wilayas et offrira aux Oraniens une meilleure qualité des services dans un domaine qui ne cesse de faire parler de lui. Lors de sa visite d?inspection au CHUO, M. Redjimi a précisé que la grève des professionnels de la santé a été gelée à la suite de la réunion qui s?est tenue, dans la soirée de dimanche dernier, entre la tutelle et la FNTS. En effet, les doléances de la centrale syndicale ont été, en partie, approuvées par le ministre qui a donné son accord pour l?élargissement de la prime de contagion et d?intéressement à tout le personnel de la santé. La question sera cependant étudiée par une commission composée du ministère de la Santé, des Finances et de la Fonction publique, afin de dégager la somme en question estimée initialement à 4 milliards de dinars. Pour ce qui est de la revendication qui a trait à la modification du statut, on apprend que la question a été évacuée par la commission, puisqu?« on ne peut pas prévoir un statut particulier pour les travailleurs de la santé sans revoir le statut de la Fonction publique », nous dit le directeur de l?administration générale au niveau du ministère. En marge de sa visite, le ministre a également annoncé la réception totale de l?EHU d?Oran avant la fin de l?année. La modification, à trois reprises, du cahier des charges pour l?équipement de l?établissement, est due, dit-il, au fait que les soumissions jusque-là faites ne répondaient pas aux normes requises, encore moins aux objectifs escomptés. Et de préciser : « Contrairement aux centres hospitaliers, l?EHU sera une entreprise qui obéira à un statut particulier. Ce statut existe déjà de sorte que le recrutement du personnel se fera aussi d?une manière particulière. » Les salaires seront, apprend-on, plus intéressants et obéiront à une convention collective qui se fera entre l?administration et les travailleurs. Enfin, concernant la gestion de l?établissement, les Algériens seront accompagnés de partenaires étrangers français, belges, hollandais..., le temps qu?ils apportent leur expérience et leur savoir-faire en Algérie. Lors de son passage à Oran, le ministre de la Santé a inauguré le premier secteur sanitaire de la daïra d?Es Sénia, qui a nécessité une enveloppé de 50 millions de dinars. Il a ensuite baptisé l?EHS pédiatrique de Canastel « Boukhroufa Abd El Kader », ancien moudjahed et l?un des précurseurs de la médecine en Algérie. Plusieurs services du CHUO et les UMC ont été également inspectés par M. Redjimi.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)