Jijel - Boussif Ouled Askeur

Boussif Ouled Askeur Jijel

Vues : 12600
Cette rubrique est entièrement consacrée à Boussif Ouled Askeur Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.


par belhimeur karim boussif ouled askeur jijel . Aujourd’hui, je veux écrire les lettres que je voulais adresser aux parents de mes compagnons morts au champ d’honneur, et aux enfants de notre valeureux peuple pour qu’ils n’oublient jamais nos vaillants chouhada. Pendant toute la durée de ma participation au combat libérateur contre l’armée française, dans les maquis de la Wilaya IV, j’avais toujours sur moi un petit carnet de route; j’y écrivais, notais des noms, des dates, des lieux, tous ces événements qui m’ont marqués à tout jamais. J’y écrivais et relatais brièvement nos embuscades et accrochages durant la Révolution du 1er Novembre 1954. Aujourd’hui, je veux écrire les lettres que je voulais adresser aux familles de nos chouhada, aux parents de mes compagnons morts au champ d’honneur, à mes côtés, en héros, en faisant le sacrifice suprême avec la conviction de n’accomplir que leur devoir de patriotes, de combattants de la Liberté en se voulant anonymes. Aujourd’hui, je veux écrire les lettres que je n’ai pas écrites dans les moments difficiles, ces lettres à nos enfants, enfants de notre valeureux peuple pour qu’ils n’oublient jamais nos vaillants chouhada morts au combat, face à l’armée française qui n’a pas hésité à pratiquer la politique de la terre brûlée; celle-ci détruisait tout sur son passage, brûlait maisons et forêts, se vengeait sur la population. Notre courageux peuple, qui a consenti tous les sacrifices, par son engagement, était plus qu’un soutien logistique; je n’oublierai jamais, et cela doit rester à tout jamais gravé dans la mémoire collective, l’accueil chaleureux, réconfortant et revigorant que nous réservaient les populations civiles en nous nourrissant et en nous logeant après nos batailles et nos longues marches harassantes de plus de 14 heures, bien des fois.
belhimeur karim - professions de l'enseignement S.I.P.E - Boussif Ouled Askeur, Algérie

16/11/2012 - 46455

Commentaires

Prière à toute personne possédant des informations ou photos du chahid BECHKIT Youcef tombé au champ d'honneur à Ouled Askeur (JIJEL) en décembre 1961 dans un accrochage avec les forces coloniales. Les restes de son corps ont été découverts après l'indépendance dans une pente à Ouled-Askeur. Un peu plus bas a été enterrée une infirmière qui faisait partie du groupe de Moudhahidine. Il était chef de section, originaire de Rouached (Mila). Son compagnon (Chahid) ROUIBAH. Son cousin BECHKIT Abboub dit BOURGUIBA est tombé au champ d'honneur à BOUDAOUD dont le corps a été enterré à proximité des débris d'un avion des forces coloniales abattu par les moudjahidine. Adresse: BECHKIT Mokhtar BP 30 El-Mouradia Alger, e-mail: mokhtarbechkit@hotmail.com
BECHKIT Mokhtar - Retraité - Rouached (MILA), Algérie

28/05/2012 - 32981

Commentaires

mon reve un telephirique chahna /ouled askeur/bordj t'har cest un bon projet pour le tourisme dans cette region montagneuse
abdi noureddine - agent sonelgaz - jijel, Algérie

03/11/2011 - 21693

Commentaires

ouled askeur est trés belle region
HALIM ZAROUR - etudient - jijel, Algérie

03/06/2011 - 15524

Commentaires

tres belle region mais surtout delaissee
- retraite - mila, Algérie

25/03/2011 - 12866

Commentaires

سميت هذه المنطقة باسم بوسيف الطيب وهو مجاهد قتله الاستعمار ولم يدل على مكانه . .
khawla - pes - alger, Algérie

25/11/2010 - 8616

Commentaires

je suis a la recherche d'informations sur cette region, n'hesiter pas svp a menvoyer tous ce qui concerne les regions de ouled asker,zouitna,boutenache etc ... merci
DIABI Noureddine - Cadre Banque - Constantine, Algérie

21/07/2010 - 5730

Commentaires

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
(Les champs * sont obligatores)