Ghardaia - Revue de Presse

Se former pour pouvoir s'insérer dans le monde du travail

Se former pour pouvoir s'insérer dans le monde du travail
APS 11/11 14h48

GHARDAIA- Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Nouredine Bedoui, a exhorté, mardi depuis El-Menea (275 km au Sud de Ghardaïa), les jeunes à se consacrer à une formation et à une qualification pour pouvoir s’insérer dans le monde du travail.

'La qualification et la formation doivent être une des priorités des jeunes, surtout que l’Etat a mis en place des établissements de formation de proximité accessibles à tous (hommes et femmes), en milieux rural et urbain', a affirmé le ministre lors d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Ghardaïa.

Plus de 1.200 centres de formation, répartis sur l’ensemble du territoire national, sont à la disposition des citoyens, pour une qualification qui constitue un des principaux axes de la stratégie nationale de la formation professionnelle.

Visitant des structures relevant de son secteur dans la daïra d’El-Menea, M. Bedoui a insisté aussi sur l’apprentissage continu, devenu 'une nécessité' pour relever les défis socio-économiques du pays, avant d’indiquer que le département qu’il représente ambitionne de faire de Ghardaïa un pôle d’excellence en matière d’enseignement professionnel.

Pour concrétiser cet objectif, il a été décidé la création d’un institut spécialisé dans les métiers de l’agriculture et de l’hydraulique à El-Menea et un autre dans le tourisme et les métiers de l’artisanat à Ghardaïa, ainsi que la création de trois (3) laboratoires de langues à Guerrara, Ghardaïa et El-Menea, a-t-il annoncé.

Tout en se félicitant de la synergie entre le secteur de la formation professionnelle et l’environnement économique dans la wilaya de Ghardaia, le ministre a mis en avant l’importance de l’ouverture des établissements économiques aux apprenants avec une opportunité d’emploi à l’issue de leur formation.

'Les entités socio-économiques et industrielles doivent être également des lieux de formation pour les jeunes', a-t-il souligné
à ce propos.

Auparavant, le ministre avait présidé une rencontre avec la famille de la formation professionnelle, les partenaires économiques et les représentants de la société civile, au cours de laquelle il a écouté les doléances des jeunes stagiaires et s’est enquis de la situation de son secteur à travers la wilaya.

Le nombre total de jeunes en formation dans les différents établissements du secteur dans cette wilaya, cette année, est estimé à 9.011 stagiaires repartis sur 28 établissements de formation, dont 19 centres de formation, trois (3) annexes, un (1) institut national spécialisé (INSFP) et cinq (5) écoles de formation privées agréées, offrant une capacité globale de 4.750 places pédagogiques et 1.180 lits pour le régime résidentiel.

Le secteur de la formation compte aussi 11 restaurants, 20 bibliothèques, 17 stades par la pratique sportive, 13 cercles de détente et de loisirs pour les jeunes, en plus de trois (3) centres et 2 instituts de la formation professionnelle en cours de réalisation.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)