El-Bayadh - Gravures Rupestres de Boualem (Commune Boualem, Wilaya d'El Bayadh)


Gravures Rupestres de Boualem (Commune Boualem, Wilaya d'El Bayadh) El-Bayadh

Vues : 148


Gravures Rupestres de Boualem

C'est l'un des vestiges dénotant l'ancienneté et la richesse du passé de la ville d'El Bayadh. Remarquable par son style, le bélier de Boualem, situé à une cinquantaine de kilomètres de la ville, constitue, selon les spécialistes, l'une des plus belles représentations en Afrique du Nord.
Cette œuvre, réalisée par les premiers hommes ayant peuplé la région, représente un bélier d'une hauteur d'environ 1,50 m. Elle a été découverte, selon la littérature officielle, par le géologue français Flamand en 1899. La gravure remonte à 6000 ans avant Jésus-Christ, c'est-à-dire 8000 ans avant notre époque. En tout et pour tout, il existe une centaine de sites de gravures rupestres étendus sur presque toute la wilaya, couvrant plusieurs chapitres de notre histoire antique.
On y trouve, entre autres, la représentation d'un homme armé d'une hache, d'un buffle antique et autres éléphants et antilopes. Henri Lhote, explorateur et ethnologue français, avait recensé trois importantes stations de gravures dans la région, dont Hadjra el teir, Moulat kef R'kem et Boualem. Il existerait ainsi quatre béliers, situés à peu de distance, qui sont de plus petite dimension et apparaissent d'une qualité inférieure.
«Une bonne part des gravures ont été détruites lors d'extraction de pierres à bâtir», précise Tayeb Nouri dans un ouvrage autour de l'histoire d'El Bayadh, ex-Géryville. La région a été pendant très longtemps un vaste terrain d'exploration, faisant le bonheur des scientifiques. Plus de 350 empreintes de pas de dinosaures ont été répertoriés, à en croire un bulletin archéologique publié par le ministère de l'Energie et des Mines.  


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources et références : Amel Blidi Publié dans El Watan le 16-06-2016

 

Photographies : Hichem BEKHTI le 20-04-2010

Note du photographe : Depuis la nuit des temps, l'homme se sachant mortel a toujours voulu laisser des traces aux générations futures. Et ne se contentant pas de gribouillis il excella dans l'art et la manière de le faire. Ses gravures rupestres sont de véritables œuvres d'art. En attendait-il compliments et reconnaissance? certainement ; l'égo de l'artiste est aussi vieux que le monde.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)