Bouira - Revue de Presse

Des écoles fermées...


Les fortes chutes de neige qui se sont abattues sur le pays ces derniers jours ont paralysé l?activité au niveau des administrations et des établissements scolaires. Dans l?ensemble des wilayas du pays notamment Constantine, Tizi Ouzou, Skikda, Sétif, Bouira et même Alger , les élèves et les fonctionnaires ont été contraints de rester chez eux. Les responsables de l?Université des sciences et de la technologie de Houari Boumediène (USTHB de Bab Ezzouar) ainsi que ceux de l?université de Bouzaréah, à Alger, ont annulé les examens prévus jeudi dernier, les étudiants n?ayant pu faire le déplacement. D?autres responsables d?instituts ont aussi pris la décision de reporter les examens programmés pour le même jour à une date ultérieure, et ce, au regard du nombre d?étudiants absents. Ces derniers étaient bloqués sur les routes et certains n?ont pu se rendre à l?université faute de moyens de transport. « Il n?y avait pas de bus Cous et nous n?avions pas d?autres moyens pour nous déplacer à l?USTHB. Donc, nous ne sommes pas partis à l?université. Heureusement, les responsables étaient compréhensibles et ont eux-mêmes vécu la même situation », dira un groupe d?étudiants de l?USTHB et de l?université de Bouzaréah. A Constantine (430 km à l?est d?Alger), les écoles sont restées fermées. A Tizi Ouzou (110 km à l?est d?Alger), les établissements scolaires n?ont pas ouvert leurs portes depuis mardi. Les élèves ne pouvaient se déplacer vu l?état des routes - impraticables, glissantes et dangereuses. De nombreuses personnes n?ont pu se rendre également à leur travail. Notons que toutes les routes de la Haute Kabylie étaient bloquées et coupées à la circulation depuis quatre jours. Reste à connaître les dispositions qui seront prises par le ministère de l?Education nationale dans le cas où les mauvaises conditions météorologiques persisteraient.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)