Béchar - Revue de Presse

Législatives / Campagne : El Karama plaide pour une "nouvelle classe" de dirigeants politiques

Le président du parti El Karama, M. Mohamed Benhamou, a indiqué mercredi à Bechar que l'Algérie avait besoin, en cette phase, d'une "nouvelle classe" de dirigeants politiques.
''L'Algérie, après avoir pansé ses blessures, a besoin, en cette phase de sa longue histoire, d'une nouvelle classe de dirigeants politiques à la hauteur des nouvelles exigences nationales et internationales'', a estimé M. Benhamou lors d'un meeting de campagne pour les législatives du 10 mai prochain.
''Notre pays a rendez vous, le 10 mai, avec la légitimité constitutionnelle qui permettra l'émergence d'un nouveau paysage politique'', a-t-il affirmé.
Les prochaines législatives jetteront les fondements d'une nouvelle constitution "dont seule une nouvelle génération d'hommes politiques peut en assumer les responsabilités et le respect de son application du fait des nouvelles réalités politiques et économiques du pays'', a-t-il dit.
Mettant en garde contre "les ennemis du pays, de l'intérieur ou de l'extérieur, qui obéissent à des agendas politiques élaborés à l'étranger pour la déstabilisation de l'Algérie", M. Benhamou a appelé les jeunes "à être conscients et ne pas tomber dans le jeu de ces ennemis".
Pour cela, dit-il, "ils doivent se rendre massivement le 10 mai aux urnes afin de défendre leur pays et son intégrité".
''Le legs des martyrs est lourd et doit être protégé et préservé par tous", a estimé le président du parti El Karama, soutenant que "personne n'a le droit de jouer avec l'avenir du pays''.
Abordant la question du développement local, le président du parti El Karama a souhaité une "refondation" de la stratégie de développement des régions du sud qui doivent bénéficier de plus de soutien et d'aide des pouvoirs publics pour pouvoir ''rattraper les retards accusés dans divers domaines de la vie socio-économique".


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)