Batna - MUSIQUE

Dihya, une diva de la chanson Chaouie




Dihya, une diva de la chanson Chaouie
Née vers 1950 au village de Taghit dans la commune de T’kout, Zahra Aïssaoui, Dihya pour son nom d’artiste qui est est celui de la reine guerrière maintenant nommée Kahena, a quitté le pays avec sa famille à l’âge de 8 ans pour arriver en France et s'installer à Saint-Dizier dans le quartier de Vert-Bois.Elle commence à chanter et à jouer de la guitare en cachette chez son oncle. À Paris elle s'inscrit au conservatoire de Paul Beusher et enchaîne des participations aux concours de chant radiophonique ou elle gagnait le plus souvent avec les chansons de Fairuz, Dalida ou encore Enrico Macias.
Elle arrive à décrocher un contrat chez Polydor mais elle perd ses droits d’auteur sur son premier 45 tours qui eut un énorme succès à sa sortie.Vingt ans après, avec la sortie de son premier 45 tours, produit par Polydor, la jeune Zohra AISSAOUI connut un franc succès notament avec le titre "Ikred eyli" (lève-toi, ma fille) sorti en 1981 avait marqué le lancement de sa carrière de star de la chanson chaouie.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)