Algérie - Revue de Presse

Zéribet El Oued



Alerte aux criquets Plusieurs essaims de criquets pèlerins en provenance du nord de la wilaya d?El Oued ont été signalés, hier matin, dans les régions de sud-est des Zibans, précisément aux lieu dits Oued El Ghaba et Dhabaâte, situés dans la commune d?El Feïdh, daïra de Zriba. Ces premiers essaims que le guebli (vent plutôt bénéfique, synonyme de précipitations bienfaisantes) a aidés à franchir les limites méridionales de la wilaya de Biskra, sont attendus de pied ferme par un important dispositif antiacridien mis en place récemment et composé de 4 camions de type Sonacome d?une jeep et d?un hélicoptère, spécialement équipés pour ce genre d?intervention par l?Institut national de protection des végétaux (INPV), le tout - matériels et personnels- chapeauté par le PC de wilaya. Ces moyens considérables sont venus s?ajouter à ceux plus modestes de la commune de Zéribet El Oued qui compte, cette année, en plus des pulvérisateurs collectifs et des innombrables pulseurs individuels, deux citernes dont une autotractée. Dès qu?ont surgi les premières nuées de ravageurs, une réunion de coordination s?est immédiatement tenue à la daïra de Zribet El Oued ; tous les aspects de la première étape de la lutte contre ces criquets matures furent discutés avec les premiers concernés, à savoir les résidents des sites que les premiers essaims ont infestés. Les représentants des fellahs de la région, fragilisés par les dernières tempêtes qui ont endommagé serres et cultures dans leurs exploitations agricoles, ont cependant affirmé à El Watan qu?aguerris par l?invasion des sauterelles de l?année dernière qui les a pris de court, ils affronteraient, cette fois-ci, le fléau avec plus de sérénité, si, comme on l?avait promis, on ne lésinait pas sur les produits phytosanitaires mis à leurs dispositions car il faut, par tous les moyens, empêcher les criquets de se reproduire d?autant que les conditions climatiques actuelles favorisent leur multiplication, en d?autres termes, la ponte et l?éclosion des ?ufs.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)