Algérie

Visite de travail et d'inspection de Tayeb Louh


Visite de travail et d'inspection de Tayeb Louh
Tayeb Louh, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale a entamer mercredi une visite de travail et d'inspection qui l'a conduit à la clinique médio-chirurgicale infantile de Bou-Ismaïl Othmane-Tolba afin de s'enquérir de la situation de ce centre hospitalier qui revêt un caractère particulier lorsqu'on sait qu'il compte une équipe performante et un matériel en adéquation avec la mission qui lui est assignée.
Le ministre n'a pas manqué de rassurer les citoyens en annonçant que très bientôt, des mesures incitatives vont être lancées afin d'encourager les compétences nationales surtout dans les domaines spécialisés ayant trait aux maladies cardiovasculaires, les maladies rares, héréditaires ainsi que les malformations congénitales. «Nous allons également recourir aux spécialistes étrangers. Ce qui nous fera profiter de leurs compétences», a-t-il déclaré, tout en connaissant que des médecins de la clinique n'ont pas manqué d'attirer l'attention du responsable du secteur sur le manque de spécialistes et de techniciens. Cet établissement n'arrive plus à contenir les nombreux malades qui viennent de l'ensemble du territoire national vu l'exiguïté des lieux et principalement au niveau de la réanimation, ont -ils fait savoir. La clinique médio-chirurgicale infantile de Bou-Ismaïl est appelée à l'avenir à devenir une véritable référence pour une prise une charge de qualité, à la faveur des moyens techniques très modernes avec lesquels elle 'uvre, dont la télémédecine et la télémaintenance. Par ailleurs, il est prévu la création de quatre autres nouvelles cliniques infantiles afin de soulager un tant soit peu celle de Bou-Ismaïl», a déclaré le ministre. Pour rappel, la clinique Cmci de Bou-Ismaïl a effectué 332 actes chirurgicaux depuis le début de l'année en cours et 880 autres en 2012 avec la prise en charge en parallèle des parents des enfants malades au niveau du centre d'accueil. En marge de cette visite, Taieb Louh a révélé que le taux qui auparavant était de l'ordre de 20 000 DA a été relevé à 40 000 DA afin que les enfants des travailleurs touchés bénéficient désormais d'une prise en charge totale par rapport aux soins oculaires et de l'acquisition gratuite de lunettes de vue.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)