Algérie

Virus Panda

La Chine arrête 6 personnes Les autorités chinoises viennent de mettre hors d?état de nuire 6 personnes liées à la propagation du virus Panda ayant sévi sur plus d?un million de PC en Chine. Plus connu sous le nom de « Panda brûleur d?encens » (Xiongmao Shaoxiang), ce virus connut une inquiétante prolifération vers la fin de l?année dernière. Ce vers s?attaquait à des plateformes Windows afin d?en effacer les fichiers, d?endommager des programmes et s?en prenait aux portails Internet locaux. Selon le Wuhan Matin, un quotidien local, ces présumés malfaiteurs âgés de 20 ans sont accusés d?avoir propagé le vers et d?en avoir tiré un profit substantiel. Ce virus aurait eu son surnom d?après l?action qu?il commettait sur les ordinateurs infectés. Il changeait, en effet, les icônes du bureau en de mignons petits pandas, dont les plus « populaires » tenaient trois bâtonnets d?encens entre leurs pattes. Les médias chinois affirment que le « Panda brûleur d?encens » pouvait subtiliser les mots de passe et codes d?accès à des comptes de jeux en ligne. Il pouvait aussi envoyer des messages instantanés. Pour information, les comptes utilisateurs sont très demandés dans le cyberespace chinois où certains comptes peuvent rapporter très gros. Natif de la ville de Wuhan (au centre de la Chine), Li Jun est soupçonné d?avoir écrit le code malicieux en question. Il aurait revendu le vers à pas moins de 120 personnes pour amasser plus de 100 000 yuans (environ 9752 euros). C?est en tout cas ce que nous révèle le Beijing News. Les 5 autres « malfaiteurs », natifs de trois provinces différentes, sont détenus pour avoir mis à jour le virus. « C?est la première fois que notre pays a démantelé une affaire de virus informatique de cette ampleur », écrit le Beijing News.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.

email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)