Algérie

Vie de Quartier


Leçon d?éco-civisme Les actions qui sont menées dans une parfaite discrétion et une belle abnégation par l?association des comités de quartiers sont à inscrire au registre du civisme militant. La semaine dernière, à la veille des vacances de printemps, les bénévoles du quartier Djebli (ex-Mont Plaisir) se seront donnés rendez vous sur un espace jusque-là abandonné. Situé non loin du lycée, à l?abris de la grande rue qui mène vers Sidi Fellague et la Vallée des jardins, ce terrain vague avait été totalement oublié des urbanistes et des élus. Jusqu?au jour où l?association de quartier, revigorée par l?activité débordante des membres de la fédération, aura retrouvé l?espoir et le sourire qui va avec. A l?aide de moyens dérisoires, ces citoyens encore valides s?en iront chercher de l?appui auprès de la conservation des forêts et des SMA. La première mettra à leur disposition des arbustes et un équipement de fortune et les seconds mobiliseront leurs louveteaux. C?est ainsi que jeudi dernier, après avoir enregistré les renforts ô combien salvateurs et précieux de la direction de l?Environnement et des écoliers du coin, ces bénévoles entameront la plantation des arbustes sous l??il attentif des plus anciens. A l?instar de Youcef Benguettat, l?incontournable animateur de cette fédération qui n?a pas fini d?étonner. Après un cours sur les bienfaits de la verdure et de l?éco-civisme que prodiguera Melle Zerhouni, inspectrice de l?environnement, ce sera le passage tant redouté à l?acte. Le balisage effectué par des mains expertes sera d?un grand secours aux participants qui se relayeront pour creuser des trous à la profondeur idéale. Ensuite, les volontaires, sous l??il curieux et admiratif des jeunes écoliers qui avaient pris le soin de porter les jeunes pousses jusqu?aux trous, accompliront le geste ultime qui consiste à tasser légèrement la terre autour des racines. Chacun avait apparemment retenu la leçon et tous cherchaient à s?identifier à une plantule. Instant magique lorsque les arbustes seront débarrassés de leur enveloppe en plastique qui mettra à nu les racines. Une fois mises en terre, les plantes recevront un copieux arrosage. Cette opération devra être répétée aussi longtemps que possible afin que la plante puisse s?alimenter et s?adapter. Sans un apport hydrique conséquent, tout le travail accompli n?aura servi à rien. Les bénévoles en sont apparemment conscients. De cet espace désolant, un groupe de citoyens aura décidé d?en faire un espace de convivialité et de rayonnement.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)