Algérie

Université: Guerre de représentativité à la cité Nahas Nabil

Alors que l'année universitaire tire à sa fin, les comités de différentes résidences universitaires s'enlisent encore dans des situations conflictuelles inextricables, notamment liées aux problèmes de représentativité, qui débouchent souvent sur des scènes d'affrontements violents. Le même scénario vécu récemment au sein de la résidence Aïcha Oum El-Mouminine, où le vote pour l'élection des membres du comité de résidence a été annulé à la suite des troubles enregistrés au moment du tri des voix, s'est reproduit avant-hier au niveau de la résidence universitaire Nahas Nabil.

A la suite des perturbations qui ont entaché l'opération de vote, l'huissier de justice désigné pour suivre et veiller au bon déroulement de l'élection s'est retiré sans pouvoir établir un P.-V. des résultats afférents au vote en question. Certaines résidentes de la cité ‘U' Nahas Nabil, affiliées à l'UGEL, ont observé, hier, un sit-in devant la direction pour protester contre les dépassements commis lors du déroulement de l'opération de vote pour l'élection des membres du comité de résidence, estimant que «leur liste a été choisie par la majorité». En face, c'est l'UNEA qui tire à boulets rouges sur les autres organisations, «qui exploitent les lieux de prière à des fins politiques, loin des préoccupations réelles des étudiants», comme on peut le lire sur un communiqué transmis hier à notre rédaction.

Les termes de ce communiqué appellent les étudiants «à la prudence face aux manipulations et aux pressions exercées par certains comités de résidences, qui dramatisent la situation de la vie quotidienne dans les cités ‘U' plus qu'il n'en faut, et ne cherchent au bout que leur intérêt au détriment de solutions réelles aux problèmes rencontrés par les étudiants».

Un représentant de l'UGEL rejettera toutes ces «supputations», estimant que «le vote exprimé en faveur de représentants UGEL au sein des comités de résidence est derrière cette montée au créneau de l'UNEA, qui n'a pas trouvé mieux que de verser dans le dénigrement pour toucher à notre intégrité».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)