Algérie

Un séminaire international à Oran pour débattre des risques majeurs de la pollution marine

Un séminaire international à Oran pour débattre des risques majeurs de la pollution marine
Un séminaire international sur les risques majeurs de la pollution marine accidentelle engendrée par les hydrocarbures se tiendra mercredi à Oran, annonce un communiqué de presse du ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et de la Ville.
Ce séminaire portera également sur le système des indemnisations FIPOL (Fonds international d'indemnisation pour les dommages dus à la pollution marine par les hydrocarbures) et verra la participation de tous les acteurs nationaux concernés ainsi que des experts internationaux d'Espagne, de France, de Tunisie, du PAM (Plan d'action pour la Méditerranée), du REMPEC (Centre régional méditerranéen pour l'intervention d'urgence contre la pollution marine accidentelle) et du MOIG (le Groupe méditerranéen de l'industrie pétrolière).
Par ailleurs, un exercice de simulation de lutte contre la pollution marine "Simu/Pol/12", sera organisé, le lendemain (mercredi) sur le plan d'eau du port pétrolier d'Arzew, annonce, en outre le même communiqué, ajoutant que cet exercice, organisé par le comité TELBAHR national, a pour objectifs "d'évaluer la capacité de notre pays à faire face à une pollution marine accidentelle par les hydrocarbures, de renforcer les capacités nationales en la matière et de tester le degré de la coordination des opérations de lutte ainsi que leur efficacité en mer et sur terre".
L'exercice se déroulera selon un scénario-catastrophe simulant l'assistance à un pétrolier en difficulté suite à une explosion à bord, générant des fuites d'hydrocarbures qui menaceraient le littoral.
"Simu/Pol/12 prendra cette année une grande dimension avec la participation des experts internationaux présents au séminaire et des pays de l'initiative 5+5 Défense", indique en outre le communiqué.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)