Algérie

Un projet mal loti


La nouvelle aérogare de Constantine ne devra pas voir le jour avant une année? au moins. Il s?agit d?un projet qui semble végéter à l?ombre de la dynamique de développement tous azimuts de la wilaya. C?est un peu le destin du parking à étages. Mal conçu au départ, ce projet qui a fait face à plusieurs obstacles est devenu un gouffre financier, ne trouvant pas d?entreprises pour le terminer. En avril 2003, la wilaya entame la construction d?une nouvelle aérogare d?une capacité annuelle de 1,1 million de passagers, soit le double de l?ancienne structure. Doté d?une enveloppe de 441 millions de DA, le projet est confié à la SAU pour l?étude et ensuite à trois entreprises pour la réalisation. Premier couac : une mauvaise conception qui va décevoir et forcer le ministre des Transport à exiger une autre étude pour la reprise des façades. D?autres problèmes apparaîtront au fur et mesure, à l?instar de la dissolution de l?une des entreprises en charge de l?ouvrage, en l?occurrence Eco-Est, nécessitant son remplacement au détriment des délais impartis au projet. La découverte de l?eau sous le sol, dès l?amorce du chantier, nécessitera des travaux de drainage estimés à 20 millions de DA. Mais tant bien que mal, au bout de quatre années, la DLEP, maître de l?ouvrage, a fini par réceptionner les gros ?uvres en attendant l?achèvement de la toiture métallique. L?enveloppe, quant à elle, a pratiquement doublé, frôlant les 890 millions de DA. La DLEP qui engage la phase de revêtement et de construction des façades fait cependant face à un autre obstacle, à savoir la désaffection des entreprises. En effet, l?avis d?appel d?offres lancé récemment pour l?attribution d?une dizaine de lots a été déclaré infructueux en l?absence de soumissionnaires. Mme Bouchaïr, architecte chargée du projet, explique cette indifférence par les procédures de sécurité imposées par l?EGSA, compliquant l?accès des véhicules ainsi que du personnel engagé sur le chantier. L?échec de l?appel d?offres conduit la DLEP à recourir à la consultation restreinte pour choisir les entreprises. Par conséquent, le projet sera encore privé d?un choix large pour désigner la meilleure offre, alors que Constantine a besoin d?une nouvelle aérogare avec une vitrine à la hauteur de la métropole.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)