Algérie

Un professeur en physique nucléaire irakien l’a déclaré à Aïn Témouchent

Les Israéliens ont participé aux explosions nucléaires de Reggane Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale du Chahid, le docteur Kadhem El Aboudi, un professeur en physique nucléaire, d’origine irakienne, a donné, hier matin, au ‘Petit Théâtre’ d’Aïn Témouchent, une conférence sur «Les effets des explosions nucléaires dans le Sahara algérien». D’emblée, le conférencier dira préféré utiliser le mot ‘explosion’ au lieu de ‘expérience’, car «la France coloniale, précisera-t-il, avait déjà commis un génocide à l’arme chimique contre la population de Laghouat, en 1850.» Entrant par la suite dans le vif du sujet, l’intervenant dira qu’»en l’espace d’une année depuis le 13 février 1960, quatre bombes ont été testées dans la région de Reggane. Les deux premières ont été l’œuvre d’un groupe de Français et d’Israéliens, dites gerboises bleue et blanche, en référence aux couleurs du drapeau israélien. Ces ‘expériences’ se sont poursuivies en Algérie jusqu’en 1965. Les Français ne laisseront ni archives ni cartes signalant les centres d’enfouissement des déchets nucléaires issus de ces expériences». A la suite de ces explosions et de la présence sur notre sol de déchets nucléaires, «le danger sur la santé des citoyens algériens, poursuivra-t-il, s’est vérifié par de nombreux cas de cancers, dont celui du sang, des poumons, de l’appareil digestif et du foie». Pour le conférencier, toutes les puissances qui maîtrisent le nucléaire militaire et possèdent l’arme du même nom sont des pays terroristes, citant le cas de la France «qui a menacé d’user de son arsenal nucléaire pour défendre ses intérêts». Concernant le Colloque international sur le nucléaire, organisé 14 février à El Aurassi (Alger), le Dr Khadem El Aboudi y déplorera l’absence de statistiques.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)