Algérie

Un enfant atteint de graves morsures

Un petit garçon, âgé de trois ans et demi, a été mordu par un chien errant, qui lui a littéralement arraché la main, dans la journée de dimanche. Pris en charge par les services des urgences chirurgicales du CHU Benbadis, et au vu de la plaie délabrée, il sera amputé de la première et deuxième phalange du majeur de la main droite, après avoir subi une sérothérapie au niveau de la plaie (injection d'anticorps), mesure préventive contre la rage. « La main est une partie du corps très innervée, et donc susceptible d'accélérer la propagation du virus de la rage, éventuellement », expliquera un spécialiste en épidémiologie. L'enfant, souffrant le martyre, devra encore subir le vaccin antirabique sur plusieurs jours. Nous saurons que cela s'est passé à Ouled Rahmoun, commune située à 35 km de Constantine, sur la RN10. Le petit Mohamed avait quitté, tout seul, (à 3 ans !) le hameau où il habite avec ses parents, pour se rendre dans un hameau voisin où demeure son grand-père.En route, il sera mordu par un chien errant. Il ne devra son salut qu'à l'intervention de voisins accourus à ses cris de détresse. Selon des sources hospitalières, l'enfant était dans un état de choc à son arrivée au CHU. On nous fera savoir également, au service d'épidémiologie, qu'il y a une procédure qui doit nécessairement se faire après un cas de morsure, où l'animal mordeur est suspecté de rage. Demeure à présent le problème récurrent des chiens errants, qui ont été à l'origine de plusieurs cas de rage avérés suite à des morsures, ayant entraîné la mort. Des campagnes d'abattage plus régulières s'imposent donc face à cet autre fléau non moins redoutable.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)