Algérie

Turquie

Les gardes à vue pourront durer jusqu'à 30 jours pour les personnes soupçonnées d'implication dans le putsch manqué du 15 juillet en Turquie, selon un décret sur l'état d'urgence paru samedi au Journal officiel. "La durée de la garde à vue ne pourra pas excéder 30 jours à compter de l'arrestation du suspect", selon le décret. La durée légale est de quatre jours. Le ministre de la Justice Bekir Bozdag avait évoqué vendredi une extension à "sept-huit jours", voire plus dans le cadre de l'état d'urgence en vigueur depuis jeudi. Vendredi, s'adressant par téléphone à ses partisans réunis à Sakarya, le président Recep Tayyip Erdogan a indiqué que 11.000 personnes avait été placée en garde à vue depuis l'échec du putsch qui a fait 265 morts, dont 24 putschistes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)