Algérie

Trafic de drogue


48 kilos de cannabis saisis à Aïn Defla L’escadron routier relevant de la Gendarmerie nationale a saisi hier 48kg de kif traité sur la route nationale n°4 reliant Aïn Defla à M’sila. Lors d’un contrôle de routine, les brigadiers verts ont intercepté un fourgon de marque Peugeot J5 à l’intérieur duquel se trouvaient deux personnes originaires de Maghnia. A l’examen des papiers du véhicule, les gendarmes constateront qu’ils étaient falsifiés, d’où leurs soupçons et la fouille en règle du véhicule. Le J5 sera passé au crible, ce qui permettra de découvrir 48kg de cannabis dissimulés dans ses parois. Les trafiquants de l’ouest du pays, voulant certainement profiter de la fête de l’Aïd El Adha, durant laquelle ils espéraient un manque de vigilance au niveau des barrages routiers, s’apprêtaient à rejoindre la capitale où ils avaient l’intention d’écouler leur marchandise. Ces dernières années, Alger semble être devenue la plaque tournante des barons de la drogue de tout acabit.Rappelons que le jour même de l’Aïd El Adha, une énorme quantité de kif traité, qui avoisine les 2 quintaux, a été saisie au port de Bejaïa. Une prise exceptionnelle à l’intérieur d’un fourgon immatriculé en France et qui s’apprêtait à embarquer à bord du car-ferry «Le Méditerranée», (SNCM) à destination de Marseille. Par ailleurs, Le 28 décembre dernier, les éléments de la police judiciaire (BMPJ) de Sidi Mabrouk (wilaya de Constantine) ont fait tomber un dangereux réseau de trafic de stupéfiants qui sévissait dans le Constantinois. Plus de 102kg de cannabis traité seront ainsi saisis dans la capitale de l’Est, connue pour être non pas un centre de transit mais un foyer de large consommation. Sans oublier le spectaculaire coup de filet d’une patrouille de la douane nationale dans la wilaya de Tindouf, où 2 tonnes de kif provenant du Maroc ont été saisies. Cette quantité à mettre au registre des records, du moins pour l’année 2006, était transportée dans des pick-up Station de marque Toyota habitués à rouler à vive allure sur les routes escarpées du désert. Globalement, pour les onze premiers mois de l’année 2006, les statistiques de la Gendarmerie nationale ont enregistré des saisies d’environ 6 tonnes de cannabis et près de 8kg de cocaïne.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)