Algérie

Tlemcen, L’hôpital Dr Tidjani Damerdji se modernise


La structure sanitaire la plus fréquentée à Tlemcen, en l’occurrence le CHU, est en train de connaître de profonds bouleversements.

Baisse de la durée moyenne d’hospitalisation, regroupement de services, humanisation des structures, dotation ou équipements médicaux de dernière technologie, amélioration de la qualité des services, renouvellement du matériel chirurgical, réfection et construction de nouvelles infrastructures, dotation en ambulances médicalisées...

Depuis ces deux dernières années, il y a lieu de relever au CHU de Tlemcen un léger mieux et une réelle prise de conscience dans notamment la gestion et les prestations diverses des structures de l’hôpital, qui comptent 860 lits et places, 285 médecins résidents, 112 professeurs docents et maîtres assistants, 59 praticiens spécialistes assistants, 57 praticiens généralistes, 6 psychologues, 775 infirmiers, sages-femmes et auxiliaires médicaux en anesthésie et réanimation, et enfin un corps administratif composé de 637 agents. L’hôpital de Tlemcen a pris les devants dès 2005 en créant un pôle unique pour la mère et l’enfant, afin d’améliorer la qualité des soins de santé maternelle et infantile. Ce complexe, qui a coûté 10 milliards de centimes, est aujourd’hui en phase de mise en place des équipements: il accueillera 114 lits dans des locaux entièrement neufs, où les parturientes pourront être prises en charge dans les meilleures conditions, sur un plateau technique réunissant toutes les compétences médicales et les équipements médicaux modernes.

Ce complexe va également renforcer la formation de l’ensemble du personnel s’occupant de la santé de la mère et de l’enfant et sera un établissement de référence de la wilaya de Tlemcen pour les soins de santé mère et enfant.

«Notre but est que chaque femme et chaque enfant aient accès à des soins de santé essentiels de qualité», a affirmé M. Abdelhalim Lâalama, directeur général du CHU de Tlemcen, qui a tenu à signaler que la mise en place d’un système de santé de la mère et de l’enfant demeure une priorité pour les autorités sanitaires de la wilaya. «En ce sens, ce projet est emblématique de ce que nous devons faire pour adapter nos structures de soins aux nouvelles attentes légitimes des patients, aussi bien en matière de qualité médicale qu’en terme de qualité d’organisation et de gestion», a-t-il précisé». Cette même logique de rationalisation devrait conduire, selon lui, à un projet d’extension du CHU pour la création d’une structure pour rassembler les spécialités chirurgicales qui regroupent, signalons-le, les pratiques à visée diagnostique ou thérapeutique nécessitant une intervention physique sur le corps humain. Pour un coût total de 63 milliards de centimes, ce projet accueillera les services d’orthopédie, traumatologie, urologie, ophtalmologie, chirurgie thoracique, chirurgie des grands brûlés, neurochirurgie, chirurgie cardiaque, chirurgie digestive et gynécologie obstétrique.

Par ailleurs, pour mettre fin à la situation désastreuse et aux conditions de soins et d’hygiène déplorables des insuffisants rénaux, l’ancien bâtiment de la cuisine de l’hôpital a été réfectionné et réaménagé et tous les locaux ont été équipés du matériel nécessaire au bon fonctionnement des services de néphrologie et hémodialyse (18 lits en hospitalisation néphrologique et 14 postes de dialyse). Selon M. Lâalama, cette structure assure les consultations, les soins et les réanimations des patients présentant une insuffisance rénale aiguë ou chronique.

Elle assure aussi les séances d’hémodialyse pour les patients insuffisants rénaux et prend en charge les patients candidats ou opérés de greffes rénales avec un plateau technique important (IRM, angiographie, gestes endovasculaires). Mais pour M. Lâalama, cette amélioration masque une tout autre logique: «On met le patient au centre du système de soins, mais il faut qu’il en sorte le plus vite possible».

En outre, bon nombre de travaux ont dû concerner l’aménagement d’un service de rééducation de 10 lits, ainsi que sa dotation en équipements susceptibles d’apporter un plus non négligeable aux praticiens spécialistes, contraints par le passé à recourir systématiquement au transfert de leurs patients vers d’autres services. 27 milliards de centimes seront également consacrés à l’équipement de tout le CHU et 2 milliards pour l’acquisition d’ambulances afin de renforcer le parc roulant. Ainsi, l’ensemble des stratégies développées tendent, selon le directeur général du CHU de Tlemcen, «à accroître les moyens tout en les rationalisant, qu’il s’agisse du développement des ressources humaines ou du financement de la santé, ou encore de la réhabilitation des structures et de l’amélioration de l’accessibilité des services de santé.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
l'hopital que tu glorifies ne répond méme pas aux standards des poulaillés. et le staff médical (proffess khorté) doit etre recycler 20 années pour atteindre le status humain being et des autres années pour acquérir les rudiments de la médecine et les mis à jour therapeutiques.
- fellah - tlemcen, Algérie

22/05/2014 - 195748

Commentaires

slt,je dois dire une chose propos des stages a l'hopital c'est que ils acceptent personne a part leurs familles et les gens ki connaissent,moi ca fait plus de 2 semaines qui me disent tout les jours que je revien le lendemain,c trop wellah on dirai que l'hopital leurs appartient,moi mon stage ca durera que 15jours pas plus,et si cété du travaille je c pas comment ils ferai.wellah moi je peux pas vivre avc des gens comme eux
sousou - etudiente - tlemcen, Algérie

20/03/2013 - 83184

Commentaires

Monsieur Khaled Boumediene, arrêtez avec vos articles complaisants et faites votre boulot de journaliste. J'ai remarqué qu'on retape l'entrée de l'hopital, ça on sait faire ... Yalli Mzewak men barra , wach halek meneldakhel.
Assma - Chirurgien dentiste - Tlemcen, Algérie

04/06/2011 - 15545

Commentaires

J'ai fait mon internat de médecine dans les années 90 au CHU de Tlemcen, les gardes aux urgences se faisaient dans un peit carré appelé "Azzitouna" peu de moyens et les conditions de l'époque étaient rudes (terrorisme entre autre). Mais quand il m'arrive de visiter les urgences actuelles je me dis que malgré les milliards qui ont été dépensés pour la santé les choses se sont nettement détériorées, je crois que les mentalités ne veulent pas évoluer, surtout du coté des gestionnaires qui d'après moi n'ont aucune compétence pour ce genre de postes.
Salima - Médecin de formation seulement ... - Tlemcen, Algérie

04/06/2011 - 15538

Commentaires

je vous jure je vous jure que ce ne sont que des mensonges... il n'ya pas autant de professeur, al dialyse fonctionne avec des machines de 1980 pleinte d'hépatite C;;;; pas d'IRM pas de vasculaires; les dailysés survivent........autant que malade j'ai subi comme pas possible la greffe ne se fait que de temps en temps et non ouverte pour tout le monde.... et tous les examens a alger........JE VOUS jure que c'est du mensonge honte a vous 'écrire un tel mensonge
DAMERDJI - malade - tlemcen, Algérie

04/06/2011 - 15534

Commentaires

Alors la, je m'indigne, et je dis ça suffit du mensonge, ça suffit de la politique des chiffres qui ne rime à rien sauf à étoffer un texte vide de consistance; un texte élogieux dans un monde médical parfait, à Tlemcen, la vie est belle, belle pour le directeur et certains chef de service mais je vous assure affreuse et déprimante, pour d'abord le personnel, et notamment les résidents dont je fais parti et surtout les malades. Au lieu de lire ces inepties, allez visiter "l'urgence", façade de tout CHU, allez voir la bas ou la misère rode, ou la mort y est domiciliée, ou les problèmes s'empilent, et la mauvaise réputation du service (dans tous les sens du terme) ne fait qu'accroitre. Vous allez me dire, que je suis pessimiste qu'il faut dire qu'il y a du mieux, mais sérieusement je ne vois pas de mieux, c’est pire qu'avant. Les urgences inadaptées, un EHU dans un CHU ?? c’est quoi cette logique, avant il y avait 120 lit, et avec ce nouveau EHU, je me répète dans le CHU il y a toujours 120 lits, et ou les femmes sont mis par terre par manque de place en été, alors ou est le mieux ?? une nouvelle directrice qui essaye de faire de son mieux, tout le monde est d'accord la dessus, mais l'impasse au-quelle elle est confrontée, tout le monde est aussi d'accord la dessus. Des chefs de service qui essayent au lieu d'améliorer les choses pour le malade pour les conditions de travaillent, cherchent une amélioration pour leur propre condition de travail, un égoïste affiché, un altruisme obselete, que dire une anarchie ou le malade est perdu, ou le résident est perdu aussi (je dis résident vu que c’est lui qui travaille le plus, modestie mis à part, et se retrouve le plus souvent seul face à la mort). En un mot, la situation a empirée ces dernières années à Tlemcen.
Qsurad - Médecin résident - Tlemcen, Algérie

03/06/2011 - 15512

Commentaires

a monsieur le directeur du chu de tlemcen permettez moi de vous envoiyer ce courier suite a un probleme de prise en charge d une malade qui est ma soeur mme benaouda dehiba agèe de 37 ans . elle ce fait operèe neol du col uterin en aout annèe 2009 . elle a benificiè plusieurs seances radiotherapie chimiothrapie avant d etre operèe .en mai 2010a eu une inssiffusance renale obstrective(anurie hydronephrose billatarale) elle ce fut orientée par service de dialyse de mostaganem vers l hopital de telmecen pour une prise en charge nephro urologique mais malheureuseument c 'etait mal faite refusée pius acceptée . elle ce fait nephrostomisée de son coté gauche , diyalisée en meme jours26 mai 2010 vu que sa fonction tres elevée . je porte connaissance monsieur que cette malade est retourné chez elle sans aucun suivi medicale ce que nous avons trouvé pas normale surtout dans la medecine d aujourdhui et dan un pays comme la notre algerie avec des medecins competents et materiels medicales bien equipés qui existent et surtout a chu de tlemcen alorsque.maintenant ma pauvre soeur entraine de souffrir chez elle attend l appelle de son medecin qui lui a promis d une hospitalisation en mois de septembre depuis le mois precedant a aucune reponse jusqu a ce jours la . quel conscience proffessionnels de nos medecins vis a vis leur malades algeriens et mouslims . sonde double j mal placée et encore la deusieme percutanée droite qui fuit tout . simplement travail mal fait par praticien qui a diplome en medecine specialisé malheuresement algerrien et a tlemecen avec. le pir des cas que un medecin resident de service nephrologie prend des initiative des decision qui lui depasse sans consulté personne pour lui la priorité pas la malade mais d elloigné toute responsabilité et quelle responsabilité! c est tres domage pour nous tous tant que des algeriens malades ou pas malades mouslims je vous demande monsieur le directeur d intervenir aupres du service d urologie non pour nous porter plainte mais pour aidé notre soeur de ce soignée normalement et de lui rehospitlisée comme c etait prevu par son medecin et plus particulieurement de corrigé l erreur d un geste deja reconnu par son medecin lui meme.afin de la sauvée soignée d un coté et de l autre c est une occasion a notre medecins d apprendre les gestes qu ille faut pas etre dans la venir vers autre malades. veuillez agreer monsieur le directeur mes meilleurs slutations les plus distigués
benaouda fatma - agent de service ecole maternelle - toulouse, France

24/09/2010 - 6861

Commentaires

Il y a 3 heures · Commenter ·J’aimeJe n’aime plus · Partager Rédiger un commentaire.... .Hopital De Tlemcen Tlemcen Le 7/08/2010 Mr Moussouni-A - mon seul frere est victime d'un accident de voiture sur son lieu de vacance dans un virage de tlemcen en algerie , une autre voiture etais impliquée ( qui s est barrée) ainsi qu'un camion qui s en sort sans probleme qui à litteralement ecrasé le coté conducteur ....vu le choc, mon frere à eu la cag...e thoracique défoncée ( voir photo du volant ) le bras et la clavicule, cassé 3 vertèbres félées, la jambe cassée ainsi que plusieurs contusions et j en passe . il a ete éjécté de son siege avec la ceinture car c etais un golf cabriolé .... losqu il à été pris en charge par l ambulance il a été ramené à l'hôpital de tlemcen ... A son arrivée les soit disant "médecins" n'ont rien trouvé de mieux que de lui injecter du sang (sans connaitre son groupe sanguin) et la raison qu ils ont expliqué à ma soeur qui était sur place , c'etais qu il manquait de globule blanc et qu il avait perdu beaucoup de sang et l explication quils ont donné a mon autre soeur c est qu il manquait de globules rouges ....???????? Le lendemain son etat n etais pas tres rejouissant car il avait souffert une nuit avec une enorme gene respiratoire du sang sur les plaies qui n etaient pas correctement nettoyees et cousuent a moitier, une jambe platrée et serrée jusqu a etouffement AUCUN CALMANT!!!! pour soulager cet enfer.... il avait passé déjà une nuit avec la clavicule déboitée et il n ont rien fait et il etait installé sur une table dur ,sale, plus courte que sa taille ....aucune hygiene n'etait respectée . Troisieme jour lorsque l'on demandait des renseignement sur son etat les soit disant infirmieres nous disaient que son etat etait stable et ca on l' a entendu durant 2 jours bref... dans la soiree il souffrait le martyre et une fievre de 42 degrés avait apparu et le personnel medical ne s inquiètais pas plus que ca... on leurs a demandé de lui donner quelque chose pour faire baisser la fievre et ils nous ont dit qu ils n avaient pas ca , ils lui ont injecté par intraveineuse un produit qui trainait dans un placard ?????? Il respirait par le ventre les poumons ne bougeaient pas , tout ca par une chaleur écrasante sans ventilateur ni rien... quelques heures apres il décédait 10 mn avant l'arrivée d'un médecin confirmé avec du matériel dernier cri appelé a notre demande par europassistance qui avait fait trainer les choses pendant ces trois jours .et au finale ces soit disants medecins et infirmiere de l hopital de tlemcen ont eu rien d autre a dire qu il savaient qu il allait mourire ....que voulez vous dire a ca ....a part que de leur péter la gueule!!!! CE SONT DES ASSASSINS . Donc voilà tout ca pour vous dire de ne jamais confier un membre de votre famille a cet hopital de TLEMCEN , faitent un tour et vous constaterez le desastre .Afficher la suite ..Il y a 3 heures · Commenter ·J’aimeJe n’aime plus · Partager Rédiger un commentaire.... . Ce fil d'actualité est indisponible pour le moment. Veuillez réessayer plus tard. Modifier les options..Facebook © 2010 · Français (France)À propos de · Publicité · Développeurs · Emplois · Confidentialité · Conditions d'utilisation · Aide.
m - CHATEL, France

18/09/2010 - 6674

Commentaires