Algérie

Tlemcen, Des précisions au sujet de la Tachfinya

Selon M. Talhaoui Mohamed, artisan en recherche et application ornementale, instigateur de l’idée de la reconstitution de la porte de la Tachfinya, c’est au Musée Cleny de Paris qu’il a retrouvé les documents concernant l’université Tachfinya, la plus prestigieuse du XIIIe siècle. C’est sur la base de ces plans que toute la madrassa de 47,15 m sur 31,26 m fut reconstituée en 3 dimensions. Les Français qui l’ont trouvée dans un état délabré, ont eu le réflexe de prendre les relevés avant de détruire. Aussi, M. Talhaoui (qui nous a contactés pour nous montrer tous les documents) s’insurge en faux contre cette porte qui n’est en rien la reconstitution à l’initiale. C’est aussi lui qui a eu l’idée de faire ressurgir «cette porte du passé pour la reconstituer fidèlement dans son lieu et place, c’est-à-dire en face de la Grande Mosquée de Tlemcen, sur la Place Emir Abdelkader, pour en faire une porte mémoire de 5,28 m de largeur et 10,08 m de hauteur. Le SIT de Tlemcen auquel a été présentée une maquette était le seul organisme à répondre favorablement à l’écho et a eu les fonds nécessaires de l’Union européenne. Seulement l’idée a été détournée pour en faire une porte quelconque sur la façade de l’office du Tourisme comme on en voit un peu partout sur les cafés et hammam d’Oujda». M. Talhaoui, en artiste qu’il est, choqué et sidéré par notre article du 09.10.06, qui a certainement induit en erreur, nos lecteurs continue son explication en nous montrant la porte réelle avec tous les documents, des plans de masse, les détails au millimètre près, les volumes, les photos et des aquarelles de peintres de l’époque pour les couleurs des zelidj et les cotations des fleurs. Il déclarera pour conclure, attristé, que «ce qu’ils ont réalisé n’a rien à voir avec la Madrassa Tachfinya et j’étais contre l’idée d’en faire une porte de l’office qui en fait une porte de «baraque» qui n’est pas digne de la Madrassa Tachfinya». Il ne nous restait plus qu’à nous excuser avec la promesse de rétablir la vérité pour le respect de l’information vis-à-vis de nos lecteurs.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)