Algérie

Tlemcen, Des chars et des soldats au Madress


Tlemcen, Des chars et des soldats au Madress

Le quartier Medress s’est complètement métamorphosé, avant-hier. Tous les alentours étaient condamnés pour permettre au réalisateur algérien résidant en France, Mehdi Charef de tourner des séquences de son film. Une autobiographie dont certaines scènes nous renvoient à l’époque d’avant 1962. Selon son entourage, l’auteur du Thé au harem d’archi Ahmed aurait disposé de tous les moyens logistiques pour son film. L’enfant de Maghnia restera un mois dans cette partie de l’extrême ouest du pays.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)