Algérie

Tirage au sort pour El Hadj


Les opérations relatives à la saison 2004-2005 du pèlerinage aux Lieux-Saints de l?Islam ont connu leur épilogue jeudi dernier dans l?enceinte du centre culturel Abdelhamid Benbadis. La commission pluridisciplinaire, présidée par M. Necib - élu du mouvement El Islah et vice-président de l?APC du Vieux-Rocher chargé de l?état civil - a conduit de bout en bout le tirage au sort des « heureux élus » pour le prochain pèlerinage en Terre-Sainte. 2843 postulant(es) « concouraient » pour décrocher 430 passeports « hadjis », chiffre qui représente le quota réservé à la daïra de Constantine en matière de délivrance du visa spécial hadj. Les cumulards de l?inscription sur la liste des prétendants au Hadj étaient respectivement 121 pour l?année 2001, 136 pour 2002 et 230 pour 2003, soit au total 487 qui viennent ainsi retenter leur chance. Pour l?année en cours, ils sont 2356 (1332 hommes et 1024 femmes) à venir grossir les rangs de ceux et de celles qui « comptent bien aller s?imprégner de la magnificence spirituelle des Lieux-Saints », dixit un couple de septuagénaires qui se présentait pour la 3e fois consécutive, en vain. Ce couple tenace compte bien « si Allah nous prête vie, nous allons représenter notre candidature pour l?année prochaine, même si nous allons de désillusion en désillusion ». Rappelons que les opérations d?inscription à ce tirage au sort ont débuté le 5 juin dernier pour être clôturées le 3 du mois courant. Pas moins de 9 secteurs urbains qui relèvent de la direction des affaires générales et de l?organisation de l?APC de la ville des Ponts ont été requis pour que « cette opération soit menée dans la transparence la plus absolue », nous a rapporté un responsable de cette instance au sein de l?exécutif communal. Transparence que nous avons constatée de visu lors de l?opération en question : 1568 enveloppes (dont certaines ont vu le contenu, cumulé et associé au titre de couples portant un nom identique ou inscrit au registre de l?accompagnateur), gisaient sur le parterre scénique de la salle de spectacles, au vu et au su de tout le monde. Ce sont les mains des candidat(es) eux-mêmes qui ont scellé ainsi leur propre sort. Il faut savoir qu?en sus des 430 noms retenus, une liste additive de 43 postulants (soit 10 %) à elle aussi été tirée au sort par la même occasion. Il ne faut pas moins de 240 000 DA TTC et par personne pour pouvoir aspirer à porter le titre d?« el hadj », signalons-le au passage. A la fin, on pouvait ouvertement relever sur le visage des malchanceux les stigmates dépités d?un « énième espoir envolé. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)