Algérie - Revue de Presse

Tipaza



La CNAS améliore ses prestations La direction de la Caisse nationale de l?assurance sociale (CNAS) de la wilaya de Tipaza compte 23 structures de paiement pour 245 913 assurés. Ces chiffres sont arrêtés au 31 décembre 2004. La CNAS gère les dossiers des assurés sociaux des localités de l?ouest de la wilaya d?Alger (Douéra, Khraïcia, Ouled Fayet, Aïn Benian, Zéralda, Staouéli, Chéraga) en plus de ceux de la wilaya de Tipaza. L?amélioration de la qualité de service et l?accueil ont été remarqués ces derniers mois au niveau des structures de cette caisse. Cela s?explique par l?aménagement des locaux d?accueil dans certains cas, mais surtout par la nouvelle organisation dans le travail et le traitement des dossiers. 53 % des assurés sociaux résident dans la wilaya de Tipaza. Pour les employeurs, afin de moderniser les services de la sécurité sociale, ils sont obligés de remettre leurs déclarations annuelles des salaires (DAS) sur disquette ou CD. Désormais, il s?agit des rapports électroniques. 65 % des employeurs ont déjà remis leurs DAS, soit 6000 employeurs. Les retardataires seront pénalisés comme l?exige la politique de contractualisation qui ne concerne pas seulement le secteur de la santé. Le fichier national est mis à jour dès que le rapport électronique est introduit. A ce sujet, l?utilisation de l?outil informatique au sein de l?ensemble des services des agences a permis de réduire les temps d?attente. Pour la délivrance des cartes au profit des malades chroniques, le traitement du dossier s?effectue sur-le-champ, bien entendu après avoir obtenu l?avis du médecin conseil. Toujours à la date du 31 décembre 2004, la CNAS compte 12 centres de contrôle médical. Il est évident que ce nombre reste encore insuffisant, si on veut réellement rapprocher la caisse davantage des assurés. La CNAS affirme que des projets pour la réalisation d?un centre de paiement et d?un centre de contrôle médical sont en cours à Draria tandis qu?à Hadjout, c?est la réception prochaine d?un centre de contrôle médical. Pour ce qui est des projets de création des centres de contrôle médical inscrits, dont les travaux n?ont pas encore démarré, ils sont prévus à Koléa, Gouraya, Ahmer El Aïn et Douéra. Cette dernière localité a bénéficié aussi de l?inscription d?un centre payeur. La direction de wilaya de la CNAS sera prochainement installée au chef-lieu de wilaya, une fois la construction de son siège terminée. Le jeune et dynamique directeur de wilaya, Mohamed Boularas, est insaisissable, en raison de ses fréquentes sorties d?inspection au niveau des structures de la CNAS. Néanmoins, lors d?une furtive rencontre dans son bureau, il nous a fait part d?une expérience en cours, qui concerne les assurés victimes des maladies chroniques des villes de Koléa et de Bou Ismaïl. Il est demandé aux personnes malades détentrices de la carte de choisir l?officine la plus proche de leur domicile pour qu?elles puissent s?approvisionner en médicaments, sans parcourir de très longues et fatigantes distances. La CNAS se chargera de signer une convention avec la pharmacie désignée par l?assuré, même si cela concerne une seule personne. Dans le souci d?améliorer la qualité de service et les relations avec les affiliés à la caisse, ce directeur assure : « Ceux qui s?estiment lésés par l?une de nos agences, la direction de la wilaya se fera un devoir de les accueillir, pour résoudre le problème. La transparence dans le travail et un dialogue sincère avec nos assurés sociaux sont deux critères qui nous permettent d?assainir l?environnement, pour réellement satisfaire nos assurés. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
qu'elle est durée de remboursement des ordonnances?
kerkouri khadidja - informaticienne - alger
03/06/2012 - 33322

Commentaires