Algérie

Tiaret : Le marché Volani ravagé par le feu


Le marché, bondé de produits, était totalement calciné pour ne subsister que des amas de ferraille dont des centaines de plaques de zinc. Les résidents de la cité Belhadj Hachemi, plus connue sous le nom de Volani, ont vécu mercredi une nuit d?enfer à la suite d?un sinistre qui a totalement ravagé le marché de vêtements. Un semblant de marché installé dans la précipitation par les pouvoirs publics locaux à la suite de la délocalisation du marché informel dit des « 40 logements ». C?est aux environs d?une heure du matin que le foyer de feu, qui aurait pour origine un court-circuit, a commencé par ravager les stands chargés d?effets vestimentaires, de produits d?entretien et d?ornements, diront les riverains. Aussitôt l?alerte donnée, ce sont les services de sécurité, ceux de Sonelgaz puis les camions de la protection civile qui vont venir avec leur sirène déchirer le calme des lieux. Arrivés sur les lieux aux environs de trois heures du matin, nous avons pu constater d?épaisses fumées suffocantes à l?approche du marché investi par les pompiers sous la lumière des projecteurs, après la coupure du gaz et de l?électricité dans toute la zone. Le marché, bondé de produits car les vendeurs venaient quelques heures plutôt de se ravitailler, était totalement calciné pour ne subsister que des amas de ferraille dont des centaines de plaques de zinc. Au petit matin, des centaines de citoyens, déjà au courant, sont venus nombreux s?enquérir pour découvrir, stupéfaits, l?ampleur des dégâts non encore évalués. Délocalisation L?implant à titre provisoire de ce marché contenant officiellement 136 commerçants, devait permettre aux pouvoirs publics son transfert sur le site des ex-hangars de l?ONACO. Selon un communiqué de la wilaya, « une étude avait été engagée et ne restait que des détails pour finaliser la délocalisation et permettre à près de 500 commerçants déjà recensés de s?installer. » Mais l?incendie de mercredi semble avoir précipité les choses. Le wali de Tiaret, accompagné de ses subordonnés, avait, jeudi, rassuré les commerçants de son soutien et de celui des responsables centraux, dont le ministre de la Solidarité, Djamel Ould Abbés, attendu ce vendredi à Tiaret où il devait s?entretenir avec les sinistrés dans la salle de cinéma « Le Casino ». L?incendie, pour rappel, est le second du genre en moins de quarante-huit heures après celui ayant valu à la salle des conférences d?être partiellement ravagée par les flammes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)