Algérie

Tiaret - Ils ont floué plusieurs commerçants

Trois escrocs emportent pour plus de 600.000 DA de marchandises Le propriétaire d’un local à usage commercial situé au centre-ville de Tiaret ainsi que de nombreux grossistes de la commune se souviendront longtemps de cette dernière semaine de juin; surtout ces derniers qui n’ont pas vu, semble-t-il, un centime du montant de la marchandise commandée par de pseudo-commerçants. Croyant faire une bonne affaire en louant son local à trois étrangers tirés à quatre épingles, lunettes noires de luxe, accent algérois, notre propriétaire sera victime, en fait, de trois escrocs qui avaient minutieusement préparé leur coup lorsqu’ils s’étaient présentés à lui pour utiliser son local, préciseront-ils, comme lieu de stockage de grandes quantités de produits alimentaires. Une fois l’accord conclu sur un loyer mensuel de 10.000 DA, avec versement à l’avance du montant de la première année de location, les clefs du magasin ont été remises au trio, sans aucun autre engagement ni acte notarié, le paiement annuel du bail de location devant suivre. Les trois individus ont alors rapidement contacté tous les grossistes de produits alimentaires (lait, beurre, sucre, café, huile, eaux minérales, etc.) de la ville, chez qui ils commanderont d’importantes quantités de marchandises qu’ils ont immédiatement transportées dans le local loué le jour même. Quelques heures après, un camion est venu pour charger tout le butin évalué à plus de 600.000 DA, et disparaître aussitôt dans la nature, sans laisser la moindre trace, abandonnant clefs et porte ouverte du local. Une plainte a été déposée le jour même devant les services de la police de Tiaret par toutes les victimes de ces escrocs. B. Kacem
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)