Algérie

Téléphérique, les Suisses pour les ultimes réglages

Les techniciens suisses de la société Van-Roll Graventa sont arrivés à Oran en début de semaine pour effectuer les derniers contrôles avant la mise en service du téléphérique d’Oran, apprend-on de sources proches de l’APC.

Ces contrôles, qui devraient durer une quinzaine de jours, concernent à la fois les cabines et l’ensemble du système de mise en marche. Une fois le contrôle achevé, l’APC d’Oran procédera à la réception officielle par l’APC d’Oran. Nos sources indiquent, dans ce cadre, que la gestion du téléphérique sera transférée à l’Entreprise de transport d’Oran (ETO) juste après la réception. Au total, ce sont quarante cabines qui seront mises en service dans un délai d’un mois.

Une vingtaine d’autres cabines commandées par l’APC d’Oran devraient arriver incessamment.

Les mêmes sources soulignent que les équipes de techniciens suisses effectuent des contrôles réguliers sur le téléphérique depuis le lancement des travaux de réhabilitation, et ce dans le cadre de leur mission de suivi.

Les travaux de réhabilitation, entamés il y a maintenant plus d’une année, ont été achevés il y a quelque deux mois, mais la réception a été retardée à maintes reprises. Les premiers essais avaient déjà été effectués avec succès.

Pour rappel, le coût global de la réhabilitation du téléphérique est estimée à quelque 25 milliards de centimes. Outre la remise en marche du téléphérique, des travaux d’aménagement et de réhabilitation des trois stations ont été effectués.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)