Algérie

Suicide de deux personnes aux Issers

Suicide de deux personnes aux Issers
La population des Issers a été choquée, mercredi dernier, par la nouvelle ayant fait le tour de la région concernant les deux cas de suicide de deux personnes. Le premier cas a été enregistré au village Ouled Bentafat lorsqu'un jeune homme d'une trentaine d'année, répondant aux initiales G. N., s'est donné la mort par pendaison. Le dra me s'est produit en début de soirée du mercredi dernier au niveau de l'endroit où il travaillait au village de Teurfa sur le CW 151. Son corps a été découvert par des citoyens qui ont alerté les services de sécurité.La population des Issers a été choquée, mercredi dernier, par la nouvelle ayant fait le tour de la région concernant les deux cas de suicide de deux personnes. Le premier cas a été enregistré au village Ouled Bentafat lorsqu'un jeune homme d'une trentaine d'année, répondant aux initiales G. N., s'est donné la mort par pendaison. Le dra me s'est produit en début de soirée du mercredi dernier au niveau de l'endroit où il travaillait au village de Teurfa sur le CW 151. Son corps a été découvert par des citoyens qui ont alerté les services de sécurité.La dépouille a été acheminée vers la morgue alors qu'une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances exactes de ce drame qui vient frapper la région. Selon des proches, G. N., ne souffrait d'aucun problème mental, au contraire il était apprécié par tout le monde, car il aimait aider les autres. Il a laissé derrière lui une veuve éplorée et trois enfants. Le deuxième cas a été enregistré toujours aux Issers où une jeune fille de 18 ans, ayant passé son examen du bac, a mis fin à ses jours mercredi dernier. L'enquête est ouverte pour élucider ces deux drames qui se sont produits en une seule journée.La dépouille a été acheminée vers la morgue alors qu'une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances exactes de ce drame qui vient frapper la région. Selon des proches, G. N., ne souffrait d'aucun problème mental, au contraire il était apprécié par tout le monde, car il aimait aider les autres. Il a laissé derrière lui une veuve éplorée et trois enfants. Le deuxième cas a été enregistré toujours aux Issers où une jeune fille de 18 ans, ayant passé son examen du bac, a mis fin à ses jours mercredi dernier. L'enquête est ouverte pour élucider ces deux drames qui se sont produits en une seule journée.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)