Algérie

Staouéli

Interdit aux chevaux ! Cela ne sent pas très bon en ce moment pour les propriétaires de chevaux de Bouchaoui. Et pour cause, ces braves bêtes sont, dès cet été, interdites d?accès à l?intérieur de la cité côtière de Staouéli. C?est ce que nous avons appris auprès des agents de l?ordre public, en charge de la circulation routière au carrefour de la route de la Bridja. A notre arrivée, un escadron de cavaliers attendait derrière les barrières une spéculative levée de l?interdiction municipale. Seulement, c?était compter sans la fermeté des agents de sécurité qui veillaient au grain. « Le poney est exotique, et il plaît aux touristes pour la traditionnelle photo de l?été. Mais, il est intolérable d?admettre de gros étalons au milieu d?une foule constamment compacte », estime-t-on dans le voisinage des restaurateurs et des tenanciers de salons de dégustation de glace. A l?accoutumée, c?est au c?ur des artères éclatantes de Staouéli que les propriétaires des équidés ont la fâcheuse habitude d?accumuler les gains de fin de soirée auprès des estivants friands de randonnées hippiques, sans pour autant se soucier de la sécurité des promeneurs. Du reste, ce sont ces mêmes possesseurs d?étalons qui affrètent à longueur de journée leurs montures juste en bordure des rivages de Sidi Fredj et de Zéralda, mettant par conséquent en péril la quiétude des vacanciers.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)