Algérie

Soupçonné de liens avec Al-Qaïda

Un Algérien libéré sous conditions à Londres Un Algérien de 45 ans, soupçonné d’avoir des «liens directs» avec le chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a été libéré sous conditions, jeudi, après avoir passé plus de sept ans en prison au Royaume-Uni en attendant son éventuelle extradition. L’homme, identifié uniquement par la lettre «U», a été libéré de la prison de haute sécurité de Long Lartin, dans le Worcestershire à l’ouest de l’Angleterre, a indiqué une porte-parole de la Commission d’appel spéciale des affaires d’immigration (SIAC).Cette libération intervient après une victoire auprès de la Cour d’appel qui a annulé une décision de la SIAC autorisant l’extradition de «U» vers l’Algérie. Le gouvernement britannique avait argué que l’homme était l’un des principaux chefs d’un groupe terroriste très important. Selon lui, les partisans de «U» avaient préparé un attentat contre le marché de Noël de Strasbourg en 2000 ainsi que contre l’aéroport de Los Angeles aux Etats-Unis. La SIAC avait estimé l’an dernier qu’il y avait des «éléments crédibles» pour croire les arguments du gouvernement selon lesquels «U» entretenait «des liens directs avec Oussama Ben Laden» et occupait «une position hiérarchique élevée» dans un camp d’entraînement de Moudjahidine en Afghanistan. Le nom du suspect et de son groupe ne peuvent être divulgués à cause de restrictions imposées par la SIAC, qui a également interdit toute publication de photos de «U» et son entourage ou de détails concernant son lieu de résidence. L’homme était en détention depuis février 2001 après son arrestation à l’aéroport londonien d’Heathrow où il tentait d’embarquer à bord d’un avion pour l’Arabie saoudite, muni d’un faux passeport.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)