Algérie

Solidarité. Une action pour dissiper la détresse


Le magnifique et beau collège verdoyant « Bakr Ibn Hamad » a été, lundi, le théâtre d?une cérémonie pour le moins émouvante, modeste mais qui est venue à point nommé mettre en ces temps de grisaille et d?incertitudes du baume dans les c?urs de beaucoup de jeunes enfants, issus pour la plupart de parents démunis. En effet, ils se sont vus remettre des cadeaux des mains des membres de l?association CARA (cercle des cadres algériens du Rhône-Alpes), dont le siège se trouve à Lyon, en France. Il s?agit de menus présents, certes, mais Ö combien précieux pour les petites bourses mais aussi pour marquer leur amitié pour une frange de la société qui reste, elle, à jamais marquée par les stigmates de la pauvreté et de la misère. Quoi de plus généreux bien que relatif, ce geste à destination des Meddah, les deux jeunes nains du père Abdelkader, plus que jamais affecté, après la venue au monde il y a quelques jours dans une indifférence quasi générale d?un nouveau né tout aussi génétiquement handicapé, pour élargir le cercle mais qui, paradoxalement, semble enfoncer cette famille dans le désespoir et l?impuissance à faire face aux aléas de la vie. Qu?à cela ne tienne, Oussama, au même titre que 270 autres enfants de la même veine, s?est vu offrir de beaux vêtements en attendant que l?Etat daigne sérieusement se pencher sur leur triste sort. Bouali Bachir, l?animateur de « action Nedjma » nous dira en aparté que pour les besoins de cette noble cause, « nous avons dû monter des spectacles et réunir l?argent car, fait-il savoir, nos actions sont humanitaires et nous le faisons d?ailleurs depuis 2002, à la suite du séisme de 2002 ». L?initiative a touché des enfants de la banlieue Karman et des communes de Guertoufa, de Bouchekif et de Sougueur, grâce au concours de l?association locale « enfance en détresse Hachemi Fatima Zohra », présidée par l?inamovible Mohamed Abed ainsi aidé par Mohamed Boukhatem, directeur de l?établissement toujours égal à lui-même s?agissant d?activités du genre.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)