Algérie

SIGNATURE D’UN CONTRAT AVEC «BOMBARDIER», Tassili Airlines vise également le réseau domestique

La filiale de Sonatrach Tassili Airlines a signé hier un contrat d’achat de quatre avions type Q 400, module de 70 sièges, du constructeur Canadien «Bombardier». La signature de cet accord avec la firme canadienne intervient après l’ouverture des plis des offres commerciales qui a eu lieu le 10 juin dernier.

Le ministre de l’Energie et des Mines, M. Chakib Khelil, le PDG de Sonatrach, M. Mohamed Meziane, ainsi que le président de «Bombardier» ont tous mis en exergue, lors de leur intervention, toute la transparence qu’a revêtue l’opération d’appel d’offre qui a permis aux Canadiens de rafler le contrat de vente des appareils d’un montant total de 84 millions de dollars (21 millions l’unité).

Les responsables de Sonatrach ont affirmé, hier, au cours de la cérémonie de signature du contrat entre le PDG de Tassili Airlines et le président de «Bombardier» qui s’est déroulée au siège de Sonatrach à Hydra, que la compagnie compte investir, pour disposer de sa propre flotte aérienne, pas moins de 1 milliard de dollars. En tout Tassili Airlines prévoit d’acquérir quelque 41 avions d’ici les prochaines années d’une capacité allant de 120 à 130 passagers.

Le PDG de la nouvelle compagnie aérienne algérienne écartera cependant toute idée d’acquisition de gros appareils, arguant que cela n’est pas prévu dans la stratégie de la compagnie qui ambitionne, en plus de transporter dans une première phase le personnel pétrolier et para-pétrolier, de cibler, dans une seconde phase, le transport du grand public. Il faut savoir que le premier appareil sera livré en juillet 2007, puis suivront les autres durant la même année.

Le président de «Bombardier» a souligné, hier, que la firme qu’il représente ne désespère pas également «d’arracher» d’autres contrats de vente d’avions pour la compagnie algérienne mais, aussi, espère s’implanter au Maghreb et en Afrique après son entrée en Algérie. «Nous voulons établir une relation de longue durée avec l’Algérie et notre souhait est de développer cette relation pour atteindre plusieurs dizaines d’appareils dans toute la région» a déclaré le responsable du constructeur canadien.

De son côté, le PDG de Sonatrach a salué la signature de l’accord qu’il qualifiera d’événement important, car, explique-t-il, il marque concrètement le début de la mise en oeuvre du grand projet de transport aérien qui vise à doter Sonatrach d’un nouveau segment d’activité rentable et utile, un segment, poursuit-il, qui diversifie et enrichit le portefeuille d’activités du groupe et de l’économie du pays.

«Avec l’acquisition de cette première partie de la respectable flotte que Tassili Airlines ambitionne de rendre disponible, nous voulons, et je crois que c’est très compréhensible, assurer d’abord le transport de nos collègues, notamment ceux soumis aux systèmes particuliers de travail dans les régions de production et de transport au sud et dans les zones éloignées», dira M. Mohamed Meziane qui soulignera que le réseau domestique et même les lignes internationales seront la cible de Tassili Airlines dans le futur.

Le PDG de Sonatrach a assuré en outre, hier, que Tassili Airlines va adopter les mêmes procédures transparentes inscrites dans la réglementation régissant la passation des contrats de marchés pour les futures acquisitions.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)