Algérie

SIDI M?HAMED


Caméra à l?agonie La salle de cinéma Caméra, située à la rue Mohamed Belouizdad, dans l?ancien quartier de Belcourt, s?est davantage fragilisée depuis la démolition somme toute prévisible de l?immeuble mitoyen qui menaçait ruine au lendemain du séisme du 21 mai 2003. Si l?issue s?est avérée heureuse pour les habitants du n° 65, en revanche, la situation de précarité actuelle fait craindre le pire pour cet auditoire. L?embarras est perceptible chez M. Bourouina, P/APC de Sidi M?hamed, qui déclare : « Nous sommes en face d?un terrible dilemme. Il y a deux options : restaurer ou démolir. Le choix est douloureux, d?autant plus que les travaux de restauration vont coûter beaucoup plus cher que la construction d?une nouvelle salle de cinéma. » Même s?il est de taille, l?argument a de quoi faire grimper les cinéphiles aux rideaux. Seulement, il ne faut pas perdre de vue la douloureuse question du financement, qui nécessite a priori des fonds importants. D?autant plus que la commune a d?autres besoins en matière d?équipements sociaux. Il n?est pas question non plus de porter seul le chapeau face à une éventuelle levée de boucliers des amateurs du 7e art. Nous sommes devant un cas de fait accompli, hérité du passif de l?APC. Le P/APC enchaîne sur le registre de la prudence : « Le conseil exécutif communal ne peut décider à lui seul du sort d?une salle de cinéma telle La Caméra. Cependant, la concertation avec le wali délégué de Sidi M?hamed est indispensable pour arrêter conjointement les mesures à entreprendre en direction de cette salle de projection. » Notre interlocuteur n?exclut pas une ouverture sur la rue Nacéra Nounou en conformité avec un plan d?occupation des sols : « Au pire, l?occasion est propice pour entamer une percée sur la rue Nacéra Nounou afin de désengorger le quartier. Cette mesure doit obéir au préalable à l?élaboration d?un POS », a conclu le P/APC. Notre interlocuteur laisse entrevoir cependant une lueur d?optimisme, qui se profile sur le trottoir d?en face. L?ouverture du cinéma Le Musset n?est plus qu?une question de temps. Le projet de grande envergure va relancer à coup sûr les activités culturelles dans cette commune ô combien meurtrie par les retombées de la terrible secousse qui a ébranlé une nuée d?îlots. Les plans ont été dressés par l?atelier d?architecture Harchaoui et les travaux de réhabilitation du Musset vont débuter incessamment. M. Bourouina est convaincu du bien-fondé de sa démarche. : « Nous projetons la réalisation d?un lieu convivial à même d?accueillir les familles comme dans l?ancien temps et réconcilier en même temps le public avec le cinéma. » Un écran qui s?éteint. Une salle de cinéma qui ouvre. C?est le premier coup de starter dans la morosité ambiante des riverains. Il est permis de cultiver l?espoir.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)