Algérie

Sidi Daoud (Boumerdès) : L?espoir reprend forme


La commune de Sidi Daoud, qui compte 16 000 âmes et qui s?étend sur une superficie de 63 km2, a connu des moments douloureux suite au séisme dévastateur du 21 mai 2003. Cette contrée à vocation agricole renaît peu à peu de ses cendres. A l?instar des communes limitrophes, la commune de Sidi Daoud vient, elle aussi, de bénéficier dans le cadre du plan communal de développement local (PCD), pour l?année en cours, d?une enveloppe financière colossale estimée, selon un responsable local, à 4 milliards de centimes. Cette manne financière importante, faut-il le souligner, permettra la réalisation de nombreux projets ambitieux. Selon notre interlocuteur, un milliard de centimes ira pour le revêtement du chemin communal (CC) reliant le CW18 à la RN24 d?une distance de 1700 m. Il s?agit de la 3e tranche. Notre interlocuteur nous dira que la réalisation des deux précédentes tranches, soit 3 km, a absorbé une enveloppe égale à 1,885 milliard de centimes. 700 millions de centimes de l?enveloppe financière accordée pour cette commune, située à l?est du chef-lieu de wilaya, seront consacrés pour le bitumage de la route reliant la RN24 au village Ouled-Taleb, d?une distance de 2 km. L?éclairage public des villages de Ouled Taleb, Houche Mahmoud et Souanine coûtera 400 millions de centimes. La réalisation du réseau de distribution d?eau potable (AEP) du village de Sahel Bounarak absorbera la coquette somme de 800 millions de centimes. Quant à la réalisation des travaux d?assainissement des villages de Ouled Abdellah, Houche Mahmoud, Serghine et Laâmarna, elle engloutira une enveloppe financière estimée à 500 millions de centimes. Le volet aménagement urbain consommera 300 millions de centimes pour la cité Ouled Mhamed et 300 autres pour les écoles de la région. Sur le registre logement social, 60 logements sont en attente d?attribution alors que le taux de réalisation de 100 autres a atteint les 90%. Il est à signaler que l?APC a attribué 482 chalets destinés aux sinistrés du séisme suscité. Pour notre interlocuteur, le chômage représente incontestablement le point sombre de cette belle contrée.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)