Algérie

Sidi Bel-Abbès Ouverture aujourd'hui du festival du théâtre

La ville de Sidi Bel-Abbès à la longue tradition théâtrale et de pratique culturelle en général est au rendez-vous, dès aujourd'hui jeudi, avec l'ouverture de l'édition 2008 du festival du théâtre professionnel qui durera une semaine, et ce jusqu'au 1er mai. Toutes les commodités organisationnelles et techniques sont réunies sur les lieux pour garantir la réussite de cette manifestation culturelle. Le Théâtre national algérien donnera le premier spectacle à l'honneur du festival par le biais de la production «Arrêt fixe» qui a pour texte M. Benguettaf, la mise en scène est entreprise par le jeune Belabbésien Abbar Azzedine. Sont programmées les troupes de Mostaganem: El Mawja, El Kanki, la troupe Drama de Saïda, l'université d'Oran, l'association 3 Loges, El Basma d'Aïn Témouchent, les Compagnons du théâtre d'Oran, celle de Monastir toujours d'Oran. De Chlef, il y aura l'association Art, et de Blida la troupe El Naouris. La troupe El Nokta de Saïda est signalée également comme celle d'El Fen El Khachaba d'Adrar. La wilaya organisatrice, celle qui enfanta les frères Saïm, Bensmicha, Kandsi, Zahmani, Yahiaoui, Lacarne Abbès et autres, présentera un spectacle tant attendu qui est celui de Fadha El Gouala qui est produit par le Théâtre régional et dont la conception est faite par Abbès Lacarne qui offrira ou présentera ce spectacle constitué de paroles et refrains d'autrefois. Une suite de la Halqa qui fit succès. A cela s'ajoute «La poudre d'intelligence» de feu Kateb Yacine et dont la mise en scène est l'oeuvre de Hassène Assous. C'est le spectacle prévu pour la clôture précédée d'un hommage prévu pour trois enfants de la ville dont deux décédés, les frères Saïm El Hadj et Lakhdar, et ce outre Issad Abdelkader, installé à Oran. Il y aura madame Assous Fadéla, Lakroune, Aït Mouloud, Hebieb et Hebbar S., nous indique-t-on.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)