Algérie

SETIF


Maoklane en rade Les habitants de Maoklane, chef-lieu de daïra situé à environ 60 km au nord-est de Sétif, sont le moins qu?on puisse dire dans l?expectative. Les engagements jusque-là non tenus par les responsables locaux sont les causes du désarroi d?une localité enclavée et dépourvue de nombreuses infrastructures de base. Le manque et « l?oubli » des pouvoirs publics ont poussé dernièrement la population à la protestation. Pour atténuer la tension, une délégation de la wilaya a été dépêchée sur les lieux. La réhabilitation de la route reliant Maoklane à Bougaâ, la réfection du stade communal, du siège de la daïra et de la maternité ont été les autres principaux points de la plate-forme de revendications remise aux envoyés spéciaux qui se sont solennellement engagés à la satisfaire. L?affectation d?un médecin à plein temps au dispensaire figurait en bonne place dans le document précité. Néanmoins, les engagements pourtant consignés demeurent au stade des intentions. Afin de mettre les concernés devant leurs responsabilités, un groupe de citoyens s?est rapproché de nos bureaux : « On sollicite vos colonnes pour dénoncer le laxisme des responsables qui ont, une fois la réunion terminée, tourné le dos à leurs propres engagements. » Selon nos interlocuteurs, l?APC a, paraît-il, transmis les fiches techniques aux services de la wilaya qui tergiversent.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)