Algérie

Séminaire national sur la créativité À Djelfa


Une fresque aux couleurs de l?Algérie Sous le slogan « Djelfa de la culture », la 4e édition du Séminaire national sur la créativité littéraire et artistique a été inaugurée mardi dernier à la maison de la culture Ibn Rochd. Durant 3 jours et 3 nuits, la ville a vécu sa plus belle expérience en matière d?art littéraire, poésie, chants, peinture, musique, etc. Des artistes célèbres et d?autres moins connus ont fait de cette rencontre, qui a regroupé les participants de 17 wilayas, un carrefour d?échange très riche en activités culturelles. La délégation de Kabylie, à sa tête le Pr Ahmed Khiar, a été très remarquée grâce à la prestation du poète Hocine Laoues accompagné de son traducteur et non moins poète Abdelkader Abdi qui a eu à traduire Khayyam en tamazight. Mohamed Slimane, le chanteur djelfaoui qui a représenté l?Algérie au Festival du Caire et qui a participé à l?Année de l?Algérie en France, fera le bonheur des amateurs de la chanson orientale. Abdellah Rédjati, peintre contemporain, exposera une vingtaine d??uvres rivalisant de virtuosité et le jeune humoriste Abderahmane Métini, un inconditionnel de Fellag venu de Hassi Bahbah (Djelfa), fera rire un public très nombreux venu assister aux 3 soirées artistiques animées sous une immense kheima naïlie dressée au niveau de la cité universitaire El Amel et dans laquelle la chanson algérienne, d?Oran à Tizi Ouzou et d?Alger au Sahara, fut appréciée. A l?issue de cette importante manifestation culturelle clôturée vendredi, l?écrivain Saïd Boutadjine et le sculpteur Mohamed Boukerch ont été honorés, longuement ovationnés. Des prix seront remis à plusieurs artistes. Des artistes et un public très connaisseur ont permis à ce séminaire de faire de Djelfa la capitale de la culture pendant 3 jours inoubliables, et tous ceux que nous avons interrogés sur la réussite de cette rencontre diront simplement : « Merci aux artistes, merci aux organisateurs. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)