Algérie

Secteur sanitaire de Béchar


Bientôt la chirurgie vasculaire Un éminent spécialiste de l?hôpital de Grenoble sera à Béchar pour effectuer des opérations chirurgicales, mais aussi former des chirurgiens à la nouvelle spécialité. Les transformations actuellement en cours à l?hôpital 240 Lits de Béchar augurent-elles d?un changement à l?intérieur de la structure sanitaire ? En effet, la direction de l?établissement fait savoir qu?une spécialité va bientôt voir la jour au sein de l?établissement hospitalier, à savoir la chirurgie vasculaire. L?équipe chirurgicale de Béchar s?apprête à recevoir le Pr Leman chef de service de chirurgie vasculaire de l?hôpital de Grenoble (France). Des contacts ont été pris avec le professeur français qui arrivera en janvier prochain non seulement pour opérer mais également pour former les chirurgiens du sud du pays à la nouvelle spécialité. Une nouvelle dynamique semble prendre pied au sein du secteur sanitaire avec l?introduction de la chirurgie vasculaire, une première dans un hôpital du Sud, assure-t-on fièrement. On ajoute que la pathologie est difficile à supporter, notamment pour les patients diabétiques touchés par l?artériopathie oblitérante. Pour le chirurgien Mahjoub de l?hôpital, il s?agit de démystifier la spécialité pour la rendre une activité ordinaire. « Les malades de la wilaya, souffrant de l?affection et mis dans l?obligation de se déplacer vers les structures sanitaires du Nord, pourront être pour bientôt pris en charge ici pour y être soignés et ainsi leur calvaire les déplacement coûteux et pénibilités du voyage, leur calvaire disparaîtront », ajoute le praticien. La direction de l?hôpital indique aussi qu?une équipe de chirurgiens sera envoyée dans la ville française en vue d?approfondir et maîtriser l?expérience. La rénovation en cours à l?hôpital 240 Lits que nous avons pu constater sur place concerne également la réhabilitation d?un bloc opératoire à l?intérieur du service de traumatologie. Le but recherché, souligne-t-on, est de permettre la prise en charge entière et sur place du patient dès son admission au service et faciliter ainsi le désengorgement du bloc central qui connaît d?incessants va-et-vient des malades. Le programme du secteur sanitaire fait état également de la mise en place d?une nouvelle structure dotée de moyens appropriés en vue de pratiquer des opérations de greffes rénales toujours en collaboration, indique-t-on, avec l?établissement grenoblois.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)