Algérie

Secteur de la jeunesse et des sports


Prise en charge défaillante à Tizi Ouzou La wilaya de Tizi Ouzou compte plus de 713 400 jeunes dont l?âge varie entre 6 à 35 ans. Ce nombre représente la moitié de la population de la wilaya estimée à 1,5 million d?habitants. Pour l?encadrement de cette catégorie sociale, la Direction de la jeunesse et des sports (DJS) dispose de peu de moyens humains, matériels et financiers, déclare le directeur en charge du secteur. Ce dernier affirme que « le potentiel humain de la DJS est de seulement 522 agents. Le corps pédagogique représente 54% ». Le nombre d?infrastructures sportives est de 135 dont 47 salles appartiennent à des privés. Le nombre d?établissements de jeunes est de 66 seulement, lit-on dans un document présenté par la DJS lors du dernier conseil de wilaya tenu avant-hier. Sur le nombre total de la population juvénile, les adhérents aux maisons de jeunes représentent un taux de 1,35%. Le taux des jeunes adhérents recensés au sein du mouvement associatif ne dépasse pas les 5,17%. A l?occasion des grandes manifestations, le taux de participation des jeunes ne dépasse pas, lui aussi, les 15%. Ceux ayant bénéficié d?une formation de la part de la DJS sont au nombre de 223 personnes, ce qui représente un taux de 0,03%. Pour l?encadrement de cette importante masse juvénile, la DJS dispose de seulement 98 cadres de jeunesse diplômés. Autrement dit, un éducateur est affecté pour l?encadrement de pas moins de 7280 jeunes. Au niveau du Centre de l?information et d?animation de la jeunesse (CIAJ), 79% du personnel est affecté aux différents services administratifs. Les 21% restants forment le personnel encadreur. Sans fournir de statistiques, le DJS estime que le taux de fréquentation des jeunes au niveau du CIAJ demeure faible. Le constat établi concernant le secteur des sports n?est pas reluisant. Sur les 260 clubs sportifs amateurs que compte la wilaya de Tizi Ouzou, l?on recense seulement 171 clubs affiliés à 21 ligues sportives. Cela explique le faible nombre des athlètes licenciés au sein de ces ligues et qui ne dépasse pas les 14 282 jeunes auxquels il est donc permis de participer aux différentes compétitions sportives. L?organisation des divers tournois de proximité et autres activités sportives touche 43 000 jeunes à travers toute la wilaya, soit un taux de 6,02% de la masse juvénile. Dans le même document, la direction de la jeunesse et des sports estime le nombre d?entraîneurs actifs à 466 dont seulement 157 cadres diplômés. L?inexistence des infrastructures sportives et culturelles au niveau de certaines localités de la wilaya de Tizi Ouzou pose aussi problème. Les villages, les communes et les daïras qui ont eu la chance de posséder des maisons de jeunes ou des salles de sport se plaignent, quant à eux, de la vétusté de ces infrastructures, de l?absence de leur entretien et du manque de l?équipement nécessaire pour les différentes activités. L?insuffisance des subventions allouées au secteur de la jeunesse et des sports est un autre frein pour les 713 408 jeunes de la wilaya qui se retrouvent malgré eux pris dans le tourbillon de l?oisiveté et les griffes de la délinquance juvénile.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)