Algérie

Satisfaction des populations dans plusieurs localités


Des treize chefs des daïras de la wilaya de Mila, neuf ont été touchés par le dernier mouvement décidé par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. Sont maintenus à leur poste, les chefs des daïras de Ferdjioua, Baïnan, Tadjenanet et Sidi Merouane.
Quant aux neuf autres, ils ont été, soit promus dans la hiérarchie administrative, comme cela a été le cas pour le chef de la daïra d’Oued Endja, Hammou Bekkouche, désigné secrétaire général de la wilaya de Tissemsilt, soit affecté dans d’autres daïras. Les chefs des daïras de Mila, Grarem Rouached Bouhatem, Tessala, Telaghma Laïd et Aïn Beïda H’riche ont été appelés à remplir les mêmes fonctions ailleurs.
Ce mouvement tombe à point nommé, semble-t-il, notamment pour les populations de certaines régions.
Il a été accueilli, en effet, avec une grande satisfaction à Rouached,  Bouhatem et Aïn El Beïda H’riche, trois daïras qui n’ont pas bénéficié d’une attention suffisante en matière de développement local ces cinq dernières années. Sondés, des riverains affirment que “les administrations sous-préfectorales sortantes n’ont pas été d’un grand apport en matière de développement pour ces régions montagneuses. Aussi, ajoute-t-on, leur départ, souhaité de longue date, ne peut que réjouir les populations locales qui aspirent, et c’est légitime du reste, à un avenir meilleur.” Bref, c’est là, tout le message qu’ils lancent à l’adresse des nouveaux locataires des trois daïras précitées.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)