Algérie

Sandouk Zakat fait l'objet d'un cambriolage à Taher

Sandouk el Zakat de la mosquée de la localité de Ouled Salah, relevant de la commune de Taher dans la wilaya de Jijel, a fait l'objet d'un cambriolage mercredi dernier, a-t-on appris auprès d'une source proche de cette mosquée.La même source a ajouté qu'une vidéo sur ce cambriolage circule sur les réseaux sociaux depuis jeudi dernier, montrant un homme d'une trentaine d'années en tenue sportive en train de saccager cette caisse à l'aide d'une barre de fer.
Par ailleurs, on apprend que le voleur est toujours en cavale, étant donné que ceux qui ont posté cette vidéo n'ont pas déposé une plainte auprès des services de la gendarmerie nationale.
Il convient de souligner que le vol de la caisse Zakat dans de nombreuses mosquées prend de plus en plus de l'ampleur ces dernières années, et est devenue source de friction au sein de ces institutions socio-religieuses en cette conjoncture caractérisée par le recul de l'action du bénévolat et la matérialisation des liens sociaux.
De son côté, le ministre des affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a affirmé vendredi lors de la réouverture de l'église Santa Cruz d'Oran après sa réhabilitation qu'il a appelé la commission chargée de la Zakat de se réunir aujourd'hui dimanche pour étudier la possibilité de retirer ces caisses des mosquées car de nombreux imams ont été agressés, a-t-il ajouté. Une option qui est susceptible de mettre un terme à ces vols qui prennent de plus en plus de l'ampleur dans des lieux sacrés et commis parfois par des auteurs , symboles de moralité.
Un groupe de pratiquants avec lequel nous nous sommes entretenus, attirent l'attention des pouvoirs publics pour un contrôle rigoureux sur les pratiques de certaines associations religieuses chargées de la réalisation des méga-mosquées dans des petites localités dont les travaux ne finissent jamais et dont certains de ses membres, souvent des chômeurs, se permettent de construire des maisons à coups de milliards de centimes.
B. M. C.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)