Algérie

Recensement général de la population et de l?habitat


La capitale au peigne fin L?opération menée depuis un moment laisse en suspens beaucoup de questions dans le milieu des jeunes chômeurs .Dix ans après le dernier recensement, voilà que débute la campagne de recensement 2008 organisée par l?Office national des statistiques (ONS). Elle s?étalera sur 15 jours pour prendre fin le 30 avril. Toutes les commodités ont été mises en place. Un recensement préliminaire, effectué il y a quelque temps pour délimiter les districts, sachant qu?un district comporte 144 appartements et des îlots. Un stage bloqué de 15 jours pour les agents recenseurs et les contrôleurs avec restauration interne au menu. Des professeurs dispensant des cours pour une uniformisation des données devant être appliquées à la lettre par les agents. L?astuce de mobilisation à cette campagne s?est étendue jusqu?aux opérateurs téléphoniques par l?envoi de SMS invitant le citoyen à son devoir civique. Les Algérois en ont reçu également et, bien sûr, que serait un recensement sans questions ? Et des questions, vous allez en avoir, car vous aurez droit à deux feuilles recto-verso à remplir par les agents, et ces derniers se limiteront à cocher des cases selon la réponse donnée. Au verso de cette page, seront notées les caractéristiques de chaque individu vivant sous ce toit, une espèce de fiche individuelle d?état civil avec l?ajout de résidant présent (RP) pour celui qui vit en permanence, résidant absent temporaire (RAT) pour celui qui y vit occasionnellement, et même pour le visiteur d?une nuit durant cette campagne (VIS). La troisième page est consacrée à délimiter la démographie en Algérie. Il est retenu la fécondité pour la femme non célibataire, c?est-à-dire mariée ou divorcée ? les mères célibataires ont été complètement occultées ? en rapport avec les grossesses arrivées à terme? Aussi, les personnes décédées sont recensées dans tous les ménages. Celles qui sont passées de vie à trépas durant cette campagne sont considérées comme vivantes. Il semble que le volet psychologique ait été omis par la commission ayant élaboré cette fiche, puisque après avoir perdu un être cher, comment répondre aux questions des agents relatives à la vie quotidienne du défunt. Toujours sur cette page, seront notés les sujets s?étant installés à l?étranger avec le niveau d?instruction et l?année de départ, une façon de déterminer le taux d?exode à l?étranger sans précision pour le pays choisi. Enfin, pour la quatrième et dernière page, l?indice chômage. Il sera demandé la fonction de chacun et le contrat liant le salarié à son employeur (CDD ou CDI). Néanmoins, si la réponse est négative à la question de savoir si vous exercez un emploi, il sera inscrit chômeur. Par ailleurs, si la personne exerce une quelconque activité illégale aux yeux de la loi (vendeur à la sauvette, femme au foyer confectionnant des gâteaux ou m?hadjeb, faisant le ménage à domicile?), elle sera reconsidérée comme occupée, soit salariée indépendante. Idem pour celle n?ayant travaillé qu?une heure par semaine et cela l?agent recenseur en a été instruit durant sa formation. Alors, allons-nous vers des données erronées ? Pourquoi avoir occulté les naissances, bien réelles, de ces enfants nés hors mariage ? Comment des vendeurs à la sauvette traqués par la police quotidiennement se retrouvent salariés durant un recensement ? Serait-ce pour atténuer le taux de chômage dans notre pays ?

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)