Algérie

10 projets livrables avant fin 2012 Sidi Aissa (M'sila)

10 projets livrables avant fin 2012 Sidi Aissa (M'sila)
Dix projets de développement communal du programme 2012 seront réceptionnés avant la fin de l'année dans la daïra de Sidi Aïssa (M'sila), ont indiqué, samedi, les services de la wilaya.
Annoncées dans les trois communes de Sidi Aïssa, Béni Yelmène et Bouti Essaïh, ces opérations, ayant mobilisé une enveloppe de 500 millions de dinars, prévoient, pour le chef- lieu de daïra, l'aménagement d'un marché de proximité, la requalification du théâtre municipal et la réalisation d'un canal pour l'évacuation des eaux de pluie.
La commune de Bouti Essaïh a bénéficié dans ce cadre des projets de fonçage d'un forage pour le renforcement de l'alimentation en eau potable, de construction du réseau d'AEP au village de Bit El-Amri D'hara, d'une station de pompage (60 m3) pour le village de Zelouf, outre l'extension de l'éclairage public au chef- lieu de commune.
Un seul des dix projets est retenu pour la commune de Béni Yelmène et portera sur la réalisation d'une passerelle sur la route reliant le chef-lieu de la commune au village de Cherchara.
Ces projets sont inscrits dans le cadre des efforts publics pour l'amélioration des conditions de vie des populations, ajoute la même source.
Khenchela
Lancement «prochain» des travaux de deux projets de développement
Les travaux de réalisation de deux projets, une maison cantonnière dans la partie saharienne du sud de la wilaya de Khenchela et le revêtement de 35 km de la route reliant cette région à la wilaya d'El-Oued, seront "prochainement" engagés, apprend-on auprès de la Direction des travaux publics.
D'un coût de 50 millions de dinars, la maison cantonnière doit assurer l'entretien du réseau routier desservant les périmètres agricoles de cette vaste région de 110.000 hectares, selon la même source qui souligne que le tronçon à revêtir s'étend de la localité d'El-Meïta jusqu'à la commune de Belkecha, aux frontières de la wilaya d'El-Oued.
Selon la Direction des travaux publics, une proposition pour classer à terme 95 km de cette route en route nationale a été faite afin de dynamiser les échanges entre les deux wilayas voisines.
La région saharienne méridionale de Khenchela a bénéficié d'une enveloppe globale de plus de 300 millions de dinars pour l'exécution de plusieurs opérations de construction de routes, de réseaux électriques, de logement rural, d'ouverture de piste et de réalisation d'équipements publics (santé et éducation, notamment).
Une station de production d'électricité haute tension de 400 mégawatts a été mise en service dernièrement dans cette région.
Dix projets de développement communal du programme 2012 seront réceptionnés avant la fin de l'année dans la daïra de Sidi Aïssa (M'sila), ont indiqué, samedi, les services de la wilaya.
Annoncées dans les trois communes de Sidi Aïssa, Béni Yelmène et Bouti Essaïh, ces opérations, ayant mobilisé une enveloppe de 500 millions de dinars, prévoient, pour le chef- lieu de daïra, l'aménagement d'un marché de proximité, la requalification du théâtre municipal et la réalisation d'un canal pour l'évacuation des eaux de pluie.
La commune de Bouti Essaïh a bénéficié dans ce cadre des projets de fonçage d'un forage pour le renforcement de l'alimentation en eau potable, de construction du réseau d'AEP au village de Bit El-Amri D'hara, d'une station de pompage (60 m3) pour le village de Zelouf, outre l'extension de l'éclairage public au chef- lieu de commune.
Un seul des dix projets est retenu pour la commune de Béni Yelmène et portera sur la réalisation d'une passerelle sur la route reliant le chef-lieu de la commune au village de Cherchara.
Ces projets sont inscrits dans le cadre des efforts publics pour l'amélioration des conditions de vie des populations, ajoute la même source.
Khenchela
Lancement «prochain» des travaux de deux projets de développement
Les travaux de réalisation de deux projets, une maison cantonnière dans la partie saharienne du sud de la wilaya de Khenchela et le revêtement de 35 km de la route reliant cette région à la wilaya d'El-Oued, seront "prochainement" engagés, apprend-on auprès de la Direction des travaux publics.
D'un coût de 50 millions de dinars, la maison cantonnière doit assurer l'entretien du réseau routier desservant les périmètres agricoles de cette vaste région de 110.000 hectares, selon la même source qui souligne que le tronçon à revêtir s'étend de la localité d'El-Meïta jusqu'à la commune de Belkecha, aux frontières de la wilaya d'El-Oued.
Selon la Direction des travaux publics, une proposition pour classer à terme 95 km de cette route en route nationale a été faite afin de dynamiser les échanges entre les deux wilayas voisines.
La région saharienne méridionale de Khenchela a bénéficié d'une enveloppe globale de plus de 300 millions de dinars pour l'exécution de plusieurs opérations de construction de routes, de réseaux électriques, de logement rural, d'ouverture de piste et de réalisation d'équipements publics (santé et éducation, notamment).
Une station de production d'électricité haute tension de 400 mégawatts a été mise en service dernièrement dans cette région.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)