Algérie

PROJETS DU TRAMWAY ET DU TÉLÉPHÉRIQUE


Les gros travaux lancés au cours de ce semestre Les travaux de la plate-forme du projet du tramway qui passe à une vitesse supérieure seront lancés au courant du premier semestre de l?année en cours. L?entreprise Métro d?Alger (EMA) en charge du projet, devra achever les déviations du réseau d?AEP dans un délai n?excédant pas une quarantaine de jours, selon Ahcène Yahiouche, chef de projet à l?EMA. Le chantier en cours, entre la cité universitaire Nahas Nabil et le stade Benabdelmalek, en passant par les rues Kaddour Boumeddous et Baghriche Mostefa, représente 10 % des travaux de déviations restantes. « Sur les 35 km de canalisations situées entre Zouaghi et Benabdelamalek, nous avons réalisé dans l?ensemble 90 % du réseau, alors que les déviations des réseaux de gaz, d?électricité et téléphonique ont été complètement achevées », précise Ahcène Yahiouche, qui insiste sur le fait qu?aucun incident majeur n?est survenu durant les travaux en dépit de certaines surprises rencontrées, surtout pour les réseaux non identifiés, et qui concernent les conduites truffées de fuites, et que l?EMA a réparées à ses frais, selon ce même responsable. « Nous sommes en train de progresser plus vite que les prévisions et nous avons même commencé à basculer sur le nouveau réseau de gaz achevé. L?opération a été réalisée mardi dernier entre 6h et 15h sans aucune incidence sur les riverains », ajoute notre interlocuteur. Pour mener à bien ces travaux et les terminer dans les délais fixés, l?EMA a opté pour le travail nocturne, entre 19h et 7h, afin de ne pas perturber la circulation automobile sur un axe névralgique, même si les travaux causent des désagréments pour la population, qui est, dans ce cas, appelée à faire preuve da patience. Pour rappel, l?étude et la réalisation des déviations sur une distance de 35 km ont nécessité un financement à hauteur de 332 millions de dinars. L?étape suivante, qui marquera le passage vers la réalisation de la plate-forme devant accueillir le tramway sur une distance de 9 km, sera entamée avant la fin du premier semestre 2007, sachant que les groupements italiens intéressés et qui ont effectué récemment une visite sur site pour prendre connaissance du trajet, auront jusqu?au 31 mars pour déposer leur offre. L?entreprise qui se chargera du plus gros du projet sera connue avant le mois de juin 2007. Par ailleurs et sur les chantiers du téléphérique, supervisés par la même EMA, on apprend que les travaux de terrassement ont été entamés depuis quelques jours sur le terrain Tenoudji, situé sur les hauteurs de la cité Emir Abdelkader et choisi pour recevoir la station motrice. Parallèlement, les travaux de génie civil, confiés à la Société algérienne des ponts et travaux autoroutiers (SAPTA), lancés le 15 février dernier à la station intermédiaire du CHU, après l?achèvement des travaux géotechniques et de topographie, sont à la phase de réalisation des pieux de soutien pour les pylônes. Le téléphérique de Constantine, composé de 22 cabines en ligne qui tournent sur une distance de 1,5 km, avec une capacité de 4000 passagers par heure entre la place Tatache Belkacem et la cité Emir Abdelkader, est réalisé par le groupement austro-helvétique Garavanta Dopplemayer. Il sera mis en marche officiellement le 27 décembre 2007.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)