Algérie

Pr Belasla (Chef de service d’urologie au CHU Mohamed Nedir) « Nous comptons réaliser 12 greffes de rein en 2007 »


Rencontré à sa sortie du bloc opératoire, au service d’urologie du CHU de Tizi Ouzou, le professeur Belasla était soulagé d’avoir réussi sa première greffe de rein. Il nous a accordé ce petit entretien.


 C’est votre première intervention. Êtes-vous satisfait de votre performance et du temps que vous avez mis pour terminer l’opération ?
 D’abord, je tiens à remercier tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de cette première greffe rénale à Tizi Ouzou. Concernant justement la durée de cette intervention, je dirais que le temps compte peu pour moi. L’inexpérience de notre équipe, qui n’est pas habituée à ce genre d’opérations, nous a contraints à travailler lentement. Je pense, toutefois, que nous n’avons pas dépassé la durée moyenne d’une opération de transplantation, qui se situe entre 5 et 7 heures. L’essentiel réside dans le fait qu’on ait pu bien terminer cette opération. Cela nous soulage et nous encourage à aller de l’avant. La présence du professeur Barama nous rassure aussi.
 Envisagez-vous déjà d’effectuer d’autres greffes rénales dans les prochains jours ? Quand auront-elles lieu ?
 On devrait opérer un deuxième patient demain (jeudi dernier, ndlr) mais il semble qu’il n’est pas prêt à cause d’un herpès. Effectuer deux greffes en 2006 est d’ailleurs le défi que nous avions lancés lors d’une récente rencontre avec le ministre de la santé, Amar Tou. Notre premier objectif, c’est de réaliser 12 greffes rénales en 2007, qui sera l’année de la transplantation rénale au CHU de Tizi Ouzou. L’équipe médicale doit être rodée et capable de préparer la relève. L’enjeu est de rehausser le niveau de la médecine dans notre pays, qui nous permettra d’accomplir notre première mission qui consiste à sauver des vies humaines.
 Un dernier mot…
 L’opération d’aujourd’hui a permis de réunir l’ensemble du personnel de plusieurs services de l’hôpital. Elle nous a réappris à travailler en équipe avec le service de néphrologie et les réanimateurs. Je considère que la cohésion de nos équipes médicales est la meilleure garantie pour un meilleur service envers nos patients.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)