Algérie

POLITIQUE

Le premier secrétaire national du parti du Front des forces socialistes (FFS), Abdelmalek Bouchafa, a déclaré jeudi à Médéa que le consensus national était l'unique solution pour "sortir le pays de son impasse" actuelle et lui éviter des crises profondes aux conséquences imprévisibles. S'exprimant à l'occasion de la célébration du 53ème anniversaire de la création du FFS, le 29 septembre 1963, Bouchafa a estimé que l'opportunité de sceller un consens national impliquant l'ensemble des acteurs politiques, économiques ou sociaux, "risque de ne pas se présenter demain car nous assistons à la fragilisation inquiétante des institutions de l'Etat". "Le pays vit une grave crise politique et morale qui ne peut s'accommoder de solutions improvisées ou de bricolage", a-t-il soutenu, devant les cadres et militants du parti, réunis à la maison de la Culture Hassan-El-Hassani. Bouchafa a relevé, au cours de son intervention, que "toutes les initiatives politiques lancées, à ce jour, ont échoué et que l'occasion est offerte, aujourd'hui, à tous, pouvoir et opposition, d'opter pour un pacte consensuel ouvert à toutes les composantes de la société".
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)