Algérie

PME Le financement, toujours un casse-tête


L'année 2007 a été marquée par la création de 24.000 entreprises privées et plus de 10.000 nouvelles activités artisanales. C'est ce qu'a révélé samedi le ministre des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de l'Artisanat Mustapha Benbada. Invité du forum de l'ENTV, le ministre a souligné que le nombre total des PME privées en activité est ainsi passé à 293.946 unités et celui des activités artisanales à 116.347. Ces nouvelles activités, précise Benbada, ont contribué à la création de plus de 102.000 emplois permanents, dont plus de 87.000 dans le secteur des PME. Si l'année 2007 a enregistré la relance de 2.481 entreprises qui ont dû suspendre leurs activités auparavant, Benbada a indiqué que quelque 3.176 entreprises ont été rayées du registre de commerce, précisant que la plupart des PME qui ont disparu ont suspendu provisoirement leurs activités en raison de l'absence d'un programme d'action ou pour se réorganiser, telles les entreprises de construction et de travaux publics. Le premier responsable du secteur de la PME a d'autre part affirmé qu'un nombre important de demandes de crédits soumis par les petites et moyennes entreprises aux banques ont été rejetées en raison de l'insuffisance de garanties ou de risques élevés liés aux projets à financer. «Le financement reste le principal obstacle qui entrave le développement du secteur» signale le ministre qui lancera, d'ailleurs, un appel en direction des banques publiques et privées «pour assumer leur rôle dans le développement à travers la révision à la hausse des crédits alloués aux investissements». Benbada a d'autre part mis en exergue les efforts consentis par son secteur, dans le cadre de l'accompagnement des PME. A ce titre, il a rappelé les mécanismes mis en place, ces dernières quatre années, notamment la caisse de garantie des crédits aux PME et la caisse de garantie des crédits à l'investissement. Pour la première caisse, le ministre a indiqué qu'en 2007, elle a permis l'accompagnement de 261 entreprises pour un montant de 6,9 milliards de dinars, alors que la seconde caisse a réceptionné durant la même année 204 dossiers, dont une trentaine ont été approuvés et une centaine qui sont à l'étude. Le ministre n'omettra pas au passage de rappeler qu'il avait soumis dernièrement au gouvernement, des propositions visant à diversifier les sources de financement de ces entreprises et citera à ce titre la création de fonds d'investissement. Le ministre a aussi indiqué l'effort consenti par certaines banques publiques. Par ailleurs, Benbada a signalé qu'une centaine de PME ont bénéficié du programme de réhabilitation durant l'exercice 2007, dont 40 ont été diagnostiquées et une soixantaine en phase de traitement, alors que 160 autres entreprises ont émis le souhait de bénéficier de ce programme qui concernait dans un premier temps le secteur industriel avant d'être élargi aux entreprises de services. Enfin, dans le cadre de l'appui aux PME et la maîtrise des nouvelles technologies de l'information et de la communication, le ministre a indiqué que l'Algérie a signé récemment un accord MEDA II pour une valeur de 40 millions d'euros avec l'Union européenne. 500 entreprises profiteront de cet accord qui tend à renforcer les acquis du programme précédent et à préparer ces entreprises à l'adoption du processus de certification et à introduire les NTIC.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)