Algérie

Plus de 750 occupations illicites recensées par l'OPGI

L'enquête en cours de réalisation par les services de promotion et de gestion immobilière de la wilaya d'Oran (OPGI) sur les logements toutes catégories confondues, a révélé la présence de plus de 750 familles dans des logements de concierges d'une manière illégale. En effet, ces logements affectés en principe aux concierges des immeubles datant de l'époque coloniale ont été squattés par des individus qui n'ont rien à voir avec la fonction de concierge, et ce, depuis plusieurs années, sachant qu'il n'y a pas eu que des occupations, ces locataires ont même entrepris des modifications, des extensions sur ces logements, généralement de type F2, dans le but de les louer ou les revendre. Ce qui est contraire à la loi régissant ce type de logement de fonction, apprend-on auprès de responsables au niveau de l'OPGI. Les investigations menées par les mêmes services ont révélé également l'occupation illégale de centaines de buanderies et autres parties communes des immeubles qu'ils gèrent, au moment où la crise du logement bat son plein sans que les mesures d'expulsion soient appliquées. Nos sources révèlent à ce propos que les procédures administratives pour la restitution de ces parties communes (blanchisseries, caves, logements de concierges') sont en cours de finalisation, en vue de leur application pour éviter des catastrophes, du genre effondrement partiel, fissuration des murs et autres dégradations sur ces immeubles menacés par ces indus occupants.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)