Algérie

plus de 600 hectares de terres agricoleséfalqués depuis 2007 Les projets de logements ont la part du lion

plus de 600 hectares de terres agricoleséfalqués depuis 2007 Les projets de logements ont la part du lion
Pour faire face au manque de foncier, les élus ont dû rogner sur les terres agricoles pour lancer les projets de construction de logements.
Les élus de la wilaya d'Alger ont été mis à contribution pour la réalisation de divers projets. L'opération de défalcation de terres agricoles destinées à des opérations d'utilité publique revenait de droit aux élus de l'APW. «Nous avons tenu depuis le début de notre mandature 13 délibérations dans le cadre des opérations de défalcation des terres agricoles. Nous avons ainsi pu étudier et approuver des dossiers de reprise de 800 hectares de terres agricoles dans le cadre du décret n°301 fixant les conditions et les modalités de reprise des terres agricoles du domaine national intégrées dans un secteur urbanisable», signale Abdelmalek Djamel, président de la commission de l'urbanisme et de l'agriculture, lors d'une session de l'APW d'Alger, consacrée, entre autres, au dossier de reprise des terres appartenant à des Exploitations agricoles collectives (EAC).
Selon le président de la commission, la part du lion des projets est revenue au secteur du logement. «Plus de 600 hectares ont été défalqués pour la réalisation de logements ; viennent ensuite les équipements du secteur de l'éducation (50 ha) et, en dernier lieu, les diverses infrastructures publiques (administrations, mosquées, etc.)», précise l'élu. Ces opérations réduisent comme une peau de chagrin le foncier agricole de la wilaya, qui a fait l'objet de détournements importants du temps des APC ex-FIS et des DEC (délégués exécutifs communaux). Le président de la commission met un bémol : «Les terres reprises ne sont pas à fort potentiel agricole. 80% de ces terres appartenaient, entres autres, à des coopératives déchues par voie de justice», signale Abdelmalek Djamel. L'APW a approuvé, lors de sa dernière session, les dossiers de défalcation des terres agricoles destinées à la réalisation, principalement de 2800 logements sociaux locatifs à Souidania et 300 logements aidés à Birkhadem.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)